L’UNICEF lance une “machine à remonter le temps” pour mettre en lumière le manque de données sur les enfants

L’UNICEF lance une “machine à remonter le temps” pour mettre en lumière le manque de données sur les enfants

Pour mettre en lumière le manque de données sur les enfants, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé mercredi une “machine à remonter le temps” au siège de l’Organisation à New York.

La “machine à remonter le temps” utilise l’art pour afficher des données, en traduisant des souvenirs d’enfance sous forme sonore. Elle donnera aux participants de l’Assemblée générale de l’ONU, entre le 14 et le 30 septembre, l’opportunité de comprendre les données sur les enfants actuellement disponibles et les domaines où il y a des lacunes.

“Bien trop souvent, les gens laissés pour compte ne sont pas comptés”, a déclaré le secrétaire général. “Et si vous n’êtes pas compté, vous ne comptez pas. Vous n’êtes pas vu. Vous n’existez pas”, a-t-il ajouté rappelant que lorsque les dirigeants du monde ont adopté le Programme pour le développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 objectifs de développement durable, ils ont promis de ne laisser personne derrière.

“Des données de qualité ne suffiront pas à changer la vie des gens”, a dit M. Ban. “Mais être compté rend tout le monde visible, ce qui est une première chose, et cet acte de reconnaissance permet de répondre à leurs besoins et de faire progresser leurs droits”, a-t-il ajouté.

“Disposer de bonnes données est essentielle pour prendre de bonnes décisions. Pour faire compter chaque enfant, nous allons faire en sorte que chaque enfant soit compté”, a conclu le secrétaire général.

Dans un communiqué de presse, l’UNICEF a appelé les dirigeants mondiaux à investir dans de meilleures données sur les enfants et a averti que des données suffisantes ne sont disponibles que pour la moitié des indicateurs concernant les enfants inscrits dans les Objectifs de développement durable (ODD).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :