L’ONU mise sur le respect des droits de l’homme pour l’atteinte des objectifs de développement durable

L’ONU mise sur le respect des droits de l’homme pour l’atteinte des objectifs de développement durable

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé la communauté internationale à mettre davantage l’accent sur la défense des droits de l’homme afin d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. C’était ce 12 juillet, à l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

Au cours de la cérémonie d’ouverture d’un débat de deux jours sur les droits de l’homme à l’ONU, M. Ban Ki-moon a rappelé que le respect des droits de l’homme était un préalable à l’instauration de la paix et du développement. « Les droits humains sont les normes et standards à l’aune desquels les institutions et les gouvernements sont mesurés », a-t-il déclaré.

Ban Ki-moon a également insisté sur le rôle que les gouvernements doivent jouer pour que les droits de l’homme ne restent pas des notions abstraites ou des aspirations à ne prendre en compte que quand la paix et le développement sont atteints. À ce titre, il a déclaré, parlant des droits de l’homme : « Ils exigent des actions très spécifiques et concrètes de la part des États et d’autres autorités ».

Parlant de la responsabilité des gouvernements, M. Ban a saisi l’occasion pour dénoncer la tendance à réprimer les actions des défenseurs des droits de l’homme, et à harceler les membres de la société civile et des organisations non-gouvernementales. « Certains gouvernements restreignent fortement la capacité des gens à exercer leurs droits, en s’attaquant aux libertés fondamentales et en démantelant les institutions judiciaires qui limitent le pouvoir exécutif » a-t-il déploré.

Bien que beaucoup d’efforts soient déjà faits pour qu’une partie importante de la population mondiale bénéficie des avancées politiques, économiques, sociales et culturelles, il existe encore des zones en Europe où les populations font face aux problèmes de logement et de racisme. De même l’Amérique Latine est encore sous la domination de la violence organisée, tandis que les conflits meurtriers se poursuivent au Moyen-Orient, et des millions de personnes en Asie souffrent de marginalisation.

Les 17 objectifs de développement durable (ODD) qui visent entre autres à mettre fin à pauvreté, réduire les inégalités et promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives à l’horizon 2030, placent les droits de l’homme au cœur de leur stratégie. Comme l’a souligé le secrétaire général, « En cette première année cruciale de mise en œuvre [des ODD], nous reconnaissons la nécessité de mettre beaucoup plus l’accent sur les droits de l’homme dans tous les aspects de notre travail ».

Prenant la parole, le Président de l’Assemblée générale, Mogens Lykketoft, a rappelé qu’il était primordial que le respect des droits de l’homme soit effectif, pour que l’espoir suscité par l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ne se transforme pas en désespoir.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :