Libye : un accord conclu sous l’égide de l’ONU pour permettre des élections

Libye : un accord conclu sous l’égide de l’ONU pour permettre des élections

Les représentants libyens réunis à Tunis pour des négociations ont conclu un accord préliminaire dans le but d’organiser des élections sous 18 mois, a annoncé mercredi l’ONU.

Un accord pour l’organisation d’élections en Libye. L’ONU a annoncé, mercredi 11 novembre, que les participants libyens rassemblés à Tunis dans le cadre d’un dialogue politique étaient parvenus à une feuille de route préliminaire prévoyant des élections “crédibles” dans un délai de 18 mois, après une série d’avancées diplomatiques récentes.

Depuis lundi, 75 représentants libyens sont réunis à Tunis sous l’égide des Nations Unies dans l’objectif de sortir la Libye des conflits dans laquelle elle a sombré après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Ces délégués “sont parvenus à une feuille de route préliminaire pour mettre fin à la période de transition et organiser des élections présidentielles et parlementaires libres, justes, inclusives et crédibles“, a déclaré l’émissaire par intérim de l’ONU en Libye, Stephanie Williams.

Ces élections devront être tenues dans un délai n’excédant pas 18 mois“, a-t-elle ajouté à la presse au troisième jour de ces pourparlers, qui doivent durer environ une semaine.

Ce dialogue politique vise à mettre sur pied un exécutif unifié, mettant fin à la division de la Libye entre deux principaux camps : celui de l’Ouest, le gouvernement d’union (GNA) reconnu par les Nations Unies et basé à Tripoli, et celui de l’Est, incarné par le maréchal Khalifa Haftar qui dispose du soutien d’un Parlement élu et de son président, Aguila Saleh.

Selon l’émissaire de l’ONU, ce forum de dialogue de Tunis “est la meilleure occasion pour mettre fin aux divisions”.

Il rassemble des participants de tous bords, sélectionnés par l’ONU, mais se déroule en l’absence des principales figures au pouvoir actuellement. Plusieurs organisations ont critiqué la composition du forum, estimant que certaines forces politiques ou militaires n’y étaient pas assez représentées.

source: AFP

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :