Les pays africains intègrent l’Organisation mondiale des zones franches

RABAT, 19 novembre (Xinhua) — Deux accords de coopération ont été signés récemment à Tanger au Maroc pour l’intégration des pays africains au sein de l’Organisation mondiale des zones franches (WFZO) et développer les opportunités d’affaires entre l’Association des zones franches de l’Amérique et les zones franches d’Afrique.

Le premier accord de coopération, signé par le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Fouad Brini, et le président de la WFZO, Mohammed Alzarooni, vise à intégrer les pays africains dans la WFZO. Pour ce qui est du 2ème accord de partenariat, signé par M. Brini et M. Juan Pablo, président de l’Association des zones franches de l’Amérique, qui regroupe près de 400 zones franches d’Amérique du Sud, il vise à renforcer davantage les liens avec les zones franches d’Afrique et à développer les opportunités d’affaires entre ces deux institutions.

La signature de ces accords a eu lieu au terme de la réunion du Conseil d’administration de la WFZO, à laquelle ont pris part les représentants des zones franches de 17 pays, dont la Chine, l’Inde, les Emirats arabes unis, les Etats unis, l’Europe, le Sénégal, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, la Tunisie, l’Egypte outre le Maroc .

Cette rencontre a été une occasion pour débattre des thématiques en relation avec le rôle des zones franches dans l’attraction des investissements directs étrangers et la mise en place de filières d’activité performantes et pérennes. Cette réunion, organisée par Tanger Med Zones (TMZ), a été également marquée par le lancement d’une Association des zones franches africaines, qui sera présidée par les représentants des zones franches du Maroc, et ce en présence des représentants des zones franches du Sénégal, de Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Mauritanie, de la Tunisie, du Tchad, du Cameroun et d’Egypte.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le président de la WFZO, Mohammed Alzarooni, a mis en relief le développement qu’a connu la Zone franche de Tanger, notant qu’elle constitue aujourd’hui l’une des plus importantes zones franches aux niveaux régional et international. Il a appelé dans ce sens les zones franches à tirer profit de cette expérience réussie. Le responsable a, dans ce cadre, précisé que cette réunion, organisée par Tanger Med Zones (TMZ), a été une occasion pour discuter des services qui seront présentés par cette Organisation aux zones franches au monde, dont la mise en place d’une application web, qui va permettre à ses membres d’accéder aux informations et statistiques sur les activités, l’emploi et les avantages présentées par toutes les zones franches au monde, ainsi que promouvoir le rôle des zones franches dans le développement socio-économique des pays, à travers la réalisation des études sur leurs apports économiques et le renforcement de leur attractivité en termes d’investissement. Les participants ont également débattu du budget, du programme d’action de l’organisation et des préparatifs pour sa prochaine conférence internationale, prévue en mai 2016.

L’Organisation mondiale des zones franches, créée en mai 2014 et dont Tanger Med zones est membre fondateur, représente l’unique organisation internationale regroupant les zones franches mondiales pour atteindre les objectifs communs, le partage d’expériences et le renforcement du rôle des zones franches dans leurs environnements socio-économiques.

La plate-forme Tanger Med zones constitue un pôle régional de compétitivité avec plus de 650 entreprises en activité autour de filières prépondérantes, telles que l’automobile, l’aéronautique, le textile et les services. Elle vise à mettre en place un cadre collaboratif pour l’ensemble des zones franches au monde, afin de promouvoir leur échange de connaissances et de formation, et de développer leurs affaires.

Forte d’une offre infrastructurelle de premier plan, d’une réserve foncière importante et d’un tissu industriel solidement implanté, Tanger Med Zones englobe sur 1.200 ha Tanger Free Zone, Tanger automotive city, Renault Tanger, Tétouan Park et Tétouan Shore.

Un commentaire

  1. ATOUN Médrid
    28 août 2018 at 12 h 46 min Répondre

    Bonjour,

    Merci de me faire parvenir par mail un lien pouvant me permettre de collecter des informations sur les différentes zones franches industrielles du Nigéria.

    Merci d’avance

    Excellente semaine à vous

    cordialement

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :