Le Niger et le Tchad décident de l’abornement de leur frontière commune

NIAMEY, 11 novembre (Xinhua) — Les autorités nigériennes et tchadiennes s’engagent à matérialiser très prochainement la frontière commune aux deux pays héritée de la colonisation en 1960, longue de plusieurs centaines de kilomètres, apprend-on à Niamey de source officielle.

Le gouvernement nigérien a adopté mardi en conseil des ministres la loi autorisant la ratification de l’accord portant création d’une Commission mixte paritaire pour la matérialisation de ladite frontière, signé le 5 juillet 2013 à Niamey. Cette commission a pour missions de “recenser, collecter et analyser tous les documents susceptibles d’éclairer sur le tracé de la frontière entre les deux pays ; recenser et d’étudier les problèmes d’ordre juridique, politique administratif, économique et social que la matérialisation de ladite frontière pourrait poser et proposer la solution en vue de leur règlement ; procéder à l’abornement de la frontière”.

Les deux parties s’engagent à mettre à la disposition de la Commission mixte paritaire, tous les documents susceptibles de l’éclairer sur le tracé de la frontière entre les deux Etats.
Le Niger et le Tchad partagent une frontière de plusieurs centaines de kilomètres, avec de part et d’autre des populations appartenant à la même culture et parlant les mêmes langues (haoussa, kanouri, toubou, fulfulde, boudouma), notamment.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :