Le Maroc et Israël normalisent leurs relations diplomatiques

Donald Trump a  annoncé jeudi que le Maroc allait normaliser ses relations avec Israël, et que les États-Unis reconnaissaient la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental. Le Maroc a qualifié de « prise de position historique » la décision de Washington.

L’entretien téléphonique entre Donald Trump et Mohammed VI s’est avéré fructueux. Le président américain a annoncé au roi marocain que les États-Unis avaient décidé de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, et d’ouvrir un consulat à Dakhla.

Mohammed VI a quant à lui indiqué que son pays allait reprendre des relations diplomatiques avec Israël, rapporte la correspondante de RFI à Casablanca, Nina Kozlowski.

Le roi s’est notamment dit prêt à accorder des autorisations de vols directs entre les deux pays et à promouvoir des relations économiques. Le ministère marocain des Affaires étrangères a de son côté annoncé la réouverture d’un bureau de liaison avec Israël, tout en soulignant que le développement des relations avec l’État hébreu ne se fera pas au détriment de la cause palestinienne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :