Lancement de l'Initiative mondiale de lutte contre les maladies infectieuses

WASHINGTON, 13 février (Xinhua) — Les Etats-Unis, ainsi que 26 pays et des organisations internationales majeures se sont engagés jeudi à déployer des efforts destinés à la lutte contre les dangers des maladies infectieuses.

L’initiative du Programme de sécurité sanitaire dans le monde, menée par les Etats-Unis, a été conçue pour aider les pays à prévenir et réduire les risques d’épidémies de maladies, à les détecter tôt et à y réagir promptement et efficacement quand elles se produisent, que ces maladies soient apparues naturellement, intentionnellement, ou accidentellement.

“Dans notre monde mondialisé, une menace n’importe où est une menace partout,” a déclaré Thomas Frieden, directeur des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), en prélude au lancement jeudi à Washington DC. “Si une maladie se déclare n’importe où dans le monde, elle peut se retrouver n’importe où ailleurs dans le monde en moins d’une “, a-t-il souligne.

L’initiative a des objectifs ambitieux et concrets mesurables que les pays seront capables de remplir, a souligné le directeur des CDC concernant chacune des trois priorités.

Concernant la prévention, l’initiative s’assurera que si les pays élèvent des organismes dangereux en laboratoire, ces derniers seront gardés en toute sécurité, selon M. Frieden.

“Nous travaillerons également à renforcer les programmes de vaccination afin d’empêcher les décès à l’heure actuelle mais aussi à créer les infrastructures dont on aurait besoin dans le futur,” a-t-il ajouté.

Concernant le dépistage, les pays procèderont au dépistage d’au moins cinq des organismes porteurs des maladies les plus mortelles dans au moins 80% du pays, et les pays auront pour réagir des centres d’opération d’urgence pouvant apporter une réponse en moins de deux heures afin de contrôler rapidement une épidémie.

Les Etats-Unis ont quatre objectifs dans cette initiative, y compris l’engagement de s’associer avec au moins 30 pays dans les 5 prochaines années pour développer des systèmes modèles, d’après le directeur. En 2014 et en vue de cet engagement, la CDC et le ministère de la Défense s’associeront avec jusqu’à 10 pays afin de mettre en oeuvre et accélérer les efforts dans l’épidémiologie, les tests de diagnostic et les autres compétences.

En 2015, il y aura une proposition dans le budget présidentiel d’ajouter 45 millions de dollars US au budget de la CDC afin de développer davantage l’initiative, a informé le directeur, ajoutant que la Maison Blanche accueillerait un événement plus tard dans l’année réunissant les pays partipant à l’initiative pour examiner les progrès accomplis et indiquer la voie à suivre.

Les pays participant à l’initiative sont l’Argentine, l’Australie, le Canada, le Chili, la Chine, l’Ethiopie, la Finlande, la France, la Géorgie, l’Allemagne, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, le Kazakhstan, le Mexique, les Pays-Bas, la Norvège, la République de Corée, la Russie, l’Arabie saoudite, l’Afrique du Sud, la Turquie, l’Ouganda, le Royaume-Uni et le Vietnam. Les organisations internationales parties prenantes sont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ainsi que l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :