Lundi 17 mai 2021

G5 Sahel : Macron exige des présidents des clarifications sur la présence de Barkhane

DÉFENSE – Après la sortie médiatique des présidents du Sahel lors du Forum de Paris sur la paix, le président français Emmanuel Macron a annoncé qu’il invite les présidents des cinq pays de la zone Sahel le 16 décembre en France. Objectif de la rencontre, mettre les points sur les I en ce qui concerne la présence de Barkhane dans la sous-région.

Le sentiment anti-français se développe dans plusieurs pays du Sahel et la présence des forces armées françaises impose des clarifications de la part des dirigeants du G5 Sahel. Après la sortie médiatique des présidents de la sous-région en ce qui concerne la présence de la France dans les pays du Sahel mais aussi la non-tenue des engagements de la communauté internationale, Emmanuel Macron veut préciser les choses.

« J’attends d’eux qu’ils clarifient et formalisent leur demande à l’égard de la France et de la communauté internationale. Souhaitent-ils notre présence ? Ont-ils besoin de nous ? Je veux des réponses claires et assumées sur ces questions. »

C’est depuis Londres, au sommeil de l’Otan que le Président Macron montre à ses homologues sahéliens qu’il est toujours le centre en ce qui va de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. L’on se demande si la mort de 13 soldats au Mali n’a pas accentué la fureur.

Credit Photo : RFI

Ils nous doivent la clarté et le fait qu’ils nous demandent d’être là, et qu’ils l’assument. Parce que la France n’est pas là avec des visées néocoloniales impérialistes ou des finalités économiques. On est là pour la sécurité collective de la région et la nôtre.”

Emmanuel Macron, Président de la République française

C’est d’une grande fermeté que le patron de l’Elysée parle. A l’heure où le sentiment anti-français progresse, sentiment parfois porté, a dit Emmanuel Macron, par des responsables politiques.

« Ils nous doivent la clarté et le fait qu’ils nous demandent d’être là, et qu’ils l’assument. Parce que la France n’est pas là avec des visées néocoloniales impérialistes ou des finalités économiques. On est là pour la sécurité collective de la région et la nôtre. Il faut que ce cadre soit clair et assumé par tout le monde. Pour le moment, ça n’est pas suffisamment le cas. »

A lire : Deby déplore la non-tenue des engagements

Un discours en forme de recadrage à destination en particulier de Bamako et de Ouagadougou. « L’indispensable travail politique qui est à mener pour que le travail militaire et de développement que nous conduisons puisse véritablement être bénéfique, ce travail politique, nous ne pouvons le faire à leur place. C’est leur responsabilité pleine et entière, en particulier ce qui concerne le Mali et le Burkina Faso. »

E. Macron invite les cinq présidents sahéliens à une clarification au sujet de la présence française. L’on se demande si Emmanuel Macron n’est pas dans une logique de ruse et de reconquête de son autorité dans la sous-région.

Avec RFI

Ecobank 2
Mbaindangroa Djekornonde Adelphhttp://www.tchadinfos.com
Journalist in tchadinfos. Ex - Reporter at Opinion_Bi-Mensuel and Sahel -Hebdo / Political scientist- Columnist / Tchad #Team235 Email: djekonfort@gmail.com Tel : +235 63 85 03 89 / +237 691 18 24 78 Twitter and LinkedIn : @adelph36

Laisser un commentaire

économie

Paris au chevet des économies africaines

Selon la présidence française, Paris accueillera le mardi 18 mai 2021 un sommet sur la relance des économies africaines. C’est une quinzaine de dirigeants africains,...

Sénégal : Youssou Ndour annonce une pause de sa carrière musicale

Le musicien sénégalais Youssou Ndour, a annoncé "une petite pause" dans sa carrière musicale, ont rapporté vendredi les médias locaux. S'exprimant sur la télévision de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
96 votes · 97 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus