Covid-19: 602 journalistes décédés dans le monde dont 28 en Afrique

La Covid-19 a tué 602 journalistes dans le monde, dont 28 en Afrique, alerte Press Emblem Campaign (PEC), une organisation suisse de protection de liberté de la presse.


Plus de 600 journalistes sont morts dans le monde de Covid-19, a annoncé cette semaine l’organisation suisse Press Emblem Campaign (PEC). L’Afrique, le continent où la Covid-19 est entrée un peu plus tard, totalise 28 journalistes emportés par cette pandémie.

Sur les 602 hommes de médias connus pour être morts de la Covid-19, c’est l’Amérique latine qui vient en tête avec 303 décès enregistrés depuis le début de la crise jusqu’à nos jours. L’Asie quant à elle occupe la deuxième position avec 145 morts.
Face à cela, cette organisation suisse qui milite pour la liberté de la presse, plaide pour un accès prioritaire des journalistes à la vaccination contre cette maladie.
“En raison de leur profession, les journalistes qui se rendent sur le terrain pour témoigner sont particulièrement exposés au virus. Certains d’entre eux, en particulier les pigistes et les photographes, ne peuvent pas simplement travailler à domicile”, a déclaré le secrétaire général du PEC, Blaise Lempen, dans un communiqué.

Le décompte du PEC est basé sur les informations des médias locaux, des associations nationales des journalistes et des correspondants régionaux du PEC. Mais Blaise Lempen a déclaré que le nombre réel serait supérieur à 602 car il y a des cas où la cause de la mort des journalistes n’est parfois pas précisée, leur décès n’est pas annoncé ou il n’y a pas d’informations locales fiables.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :