lundi 20 septembre 2021

Chute du pétrole: Schlumberger supprime 11.000 emplois de plus dans le monde

New York – Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger a annoncé jeudi la suppression de 11.000 emplois supplémentaires à travers le monde, portant à 20.000 ses réductions d’effectifs depuis le début de l’année pour répondre au plongeon des prix du pétrole.

Ces mesures représentent 15% des effectifs totaux du groupe, qui emploie 115.000 personnes dans plus de 85 pays.

En dépit de notre préparation effectuée au quatrième trimestre (2014), la chute abrupte de l’activité, particulièrement en Amérique du Nord, veut que nous prenions des mesures (d’économies) additionnelles durant le trimestre. Ceci inclut la difficile décision de procéder à une autre réduction de nos effectifs de 11.000 employés, écrit le groupe dans un communiqué.

Fondée par les frères Conrad et Marcel Schlumberger en 1926, le groupe ne détaille pas en revanche la répartition géographique de ces suppressions.

A Wall Street, l’action bondissait de 2,57% à 94,25 dollars vers 21H30 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance. En séance, l’action avait terminé en baisse de 0,12%.

Le plongeon d’environ 50% des prix du baril de pétrole depuis juin dernier a affaibli les entreprises du secteur, forçant nombre d’entre elles à restreindre leurs projets d’exploration pétrolière avec un impact direct sur l’activité de leurs sous-traitants comme Schlumberger.

Les grands acteurs, qui ont dû ralentir leurs activités de forage, demandent à leurs fournisseurs de baisser de façon importante les prix de leurs technologies et matériels au risque d’entamer leur rentabilité.

Lors du premier trimestre, le bénéfice net de Schlumberger a ainsi chuté de 38,7% à 975 millions de dollars. Mais ajusté par action, mesure faisant référence à Wall Street, le bénéfice est ressorti à 1,06 dollar, contre 91 cents attendus en moyenne par les analystes.

Son chiffre d’affaires a en revanche baissé davantage que prévu à 10,25 milliards de dollars (-9% sur un an), contre 10,46 milliards escomptés par les marchés.

lo/chr/elm

SCHLUMBERGER

©AFP

Laisser un commentaire

économie

Le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle forme les gestionnaires des ressources humaines des pays membres

Le Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (RAFPRO) avec l’appui du Fonds national d’appui à la formation professionnelle (FONAP), a lancé,...

Chronique Économie : les coûts de transport, les taxes de transit, le coût d’impôt, expliquent les prix élevés des produits

Dans son souci constant de vous fournir des informations diversifiées, Tchadinfos continue à créer de nouvelles rubriques dont Chronique Economie. Pour ce premier numéro,...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
415 votes · 416 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité