Brésil : Dilma Rousseff écartée du pouvoir après l’approbation par le Sénat de l’ouverture d’un procès en destitution

Brésil : Dilma Rousseff écartée du pouvoir après l’approbation par le Sénat de l’ouverture d’un procès en destitution

Le Sénat brésilien a voté dans les premières heures de ce jeudi 12 mai 2016 pour l’ouverture d’un procès en destitution visant la présidente Dilma Rousseff.

La présidente sera donc suspendue de ses fonctions jusqu’à ce que l’affaire soit tranchée par un procès. Le vice-président Michel Temer la remplacera pendant cette période, qui pourrait durer 180 jours.

Le Sénat a voté à 55 voix contre 22 l’ouverture formelle d’un procès en destitution contre Mme Rousseff.

Une majorité de deux tiers des votes sera nécessaire lors du procès pour écarter définitivement Mme Rousseff de la présidence.

Des observateurs ont estimé que cela ne serait pas difficile, l’opposition ayant réussi à obtenir deux tiers des voix lors du premier vote.

M. Temer, dont le Parti du mouvement démocratique brésilien a récemment quitté la coalition au pouvoir, est considéré comme l’un des principaux partisans de la destitution de Mme Rousseff. Les médias ont rapporté qu’il avait préparé un nouveau gouvernement et comptait apporter des changements considérables en changeant la direction prise par le gouvernement.

Ni la présidente ni le vice-président n’ont fait de déclaration publique sur le résultat du vote jusqu’à présent.

Xinhua

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :