Boko Haram reprend deux localités nigérianes limitrophes du Niger

Boko Haram reprend deux localités nigérianes limitrophes du Niger

NIAMEY, 15 juillet (Xinhua) — Boko Haram a repris Damasak et Malafatori, localités du Nigeria limitrophes du Niger, d’où la secte islamiste avait été chassée début mars dernier par les troupes nigériennes et tchadiennes, a rapporté mercredi la radio privée nigérienne “Anfani” de Niamey.

Les combattants de Boko Haram ont profité du retrait des armées des deux pays le week-end dernier pour reprendre les deux localités, créant la psychose chez les populations des villes nigériennes de la zone frontalière, Bosso et Diffa.

Les armées nigériennes et tchadiennes avaient pris Damasak et Malafatori le 8 mars dernier, localités sous contrôle pendant plusieurs mois par Boko Haram.

Mardi, les éléments de Boko Haram ont atteint Damasak, poussant les populations à franchir la frontière pour regagner les villages nigériens, selon la radio Anfani.

A Bosso, c’est la peur au ventre après le retrait des militaires de Malafatori situé à moins de 10 km de la frontière.

Un agent de sécurité a toutefois déclaré à Xinhua qu’à Diffa, les gens vaguent normalement à leurs occupations.

Depuis près de six mois, le Niger, comme d’autres pays riverains du bassin du lac Tchad, fait face à des attaques meurtrières de Boko Haram à partir des ses positions au Nigeria.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :