Bilan 2015 : Les dix grands événements de l’actualité mondiale en 2015

BEIJING, 31 décembre (Xinhua) — Voici les dix grands événements de l’actualité mondiale de l’année 2015 sélectionnés par l’agence Xinhua par ordre chronologique :

1. LA DIPLOMATIE CHINOISE OBTIENT DES RESULTATS CONCRETS

Les 8 et 9 janvier, la première réunion ministérielle du Forum de la Chine et de la Communauté des Etats latino-américains et caribéens (CELAC) a eu lieu à Beijing, marquant ainsi le lancement officiel d’un mécanisme crucial pour la coopération entre les deux parties.

Depuis, la diplomatie globale de la Chine n’a cessé de progresser jusqu’à la fin de l’année, renforçant les liens avec d’autres grands pays tout en ne ménageant aucun effort pour promouvoir la coopération gagnant-gagnant avec les pays voisins.

Les relations de la Chine avec les autres pays en développement se sont encore approfondies avec l’obtention de résultats spectaculaires sur le plan multilatéral.

Cette année, la Chine a organisé avec succès une série d’activités de commémoration du 70e anniversaire de la victoire de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise et de la Guerre mondiale contre le fascisme. La Chine a également participé activement à des événements multilatéraux, dont des sommets organisés à l’occasion du 70e anniversaire de la fondation de l’ONU.

Une série d’initiatives mondiales aux caractéristiques chinoises ont été largement saluées dans le monde entier, telles que la Ceinture économique de la Route de la soie et la Route de la soie maritime du XXIe siècle qui lient la Chine à l’Asie du Sud-Est, l’Afrique et l’Europe, et la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII). En outre, la Chine a grandement contribué à résoudre des questions internationales et régionales sensibles.

2. VIOLENT SEISME AU NEPAL

Le 25 avril, un tremblement de terre dévastateur d’une magnitude de 8,1 a frappé le centre du Népal, faisant environ 9.000 morts et plus de 22.000 blessés. Huit millions de personnes ont été touchées par le tremblement de terre, soit près d’un quart de la population népalaise.

Le tremblement de terre a également détruit de nombreuses infrastructures et reliques culturelles au Népal, dont la place du Darbâr, célèbre site du patrimoine mondial, et a gravement porté atteinte au tourisme, pilier de l’économie népalaise.

A la suite de la catastrophe, la communauté internationale et la Chine ont aidé le Népal dans ses opérations de sauvetage et ses efforts de reconstruction.

3. COMMEMORATION DU 70E ANNIVERSAIRE DE LA VICTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

En 2015, les membres de la communauté internationale ont organisé une série d’événements pour commémorer ensemble le 70e anniversaire de la victoire des Alliés dans la Guerre mondiale contre le fascisme.

Le 5 mai, une réunion extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies a été convoquée en mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Le 9 mai, un défilé militaire marquant le 70e anniversaire de la victoire de la Grande Guerre patriotique a eu lieu à Moscou. Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping ainsi qu’une vingtaine d’autres dirigeants et représentants d’organisations internationales ont participé à cet événement commémoratif sur la place Rouge.

Le 3 septembre, la Chine a tenu une série d’événements, dont un défilé militaire, pour commémorer le 70e anniversaire de la victoire dans la Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise et la Guerre mondiale contre le fascisme. Au total, 65 dirigeants et représentants d’organisations internationales, hauts responsables gouvernementaux et anciens dirigeants politiques ont participé aux célébrations.

4. CONCLUSION D’UN ACCORD HISTORIQUE SUR LE NUCLEAIRE IRANIEN

Le 14 juillet, un accord global a été conclu sur la question du nucléaire iranien entre l’Iran et les six grandes puissances mondiales (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie), à l’issue de négociations qui ont duré près de deux ans.

L’accord, qui impose des limites au programme nucléaire iranien en échange de la levée des sanctions économiques, est entré en vigueur le 18 octobre.

Le 15 décembre, les membres du conseil d’administration de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont adopté une résolution pour clore l’enquête sur les activités nucléaires présumées de Téhéran après 12 ans d’inspection, ouvrant ainsi la voie à la levée des sanctions contre l’Iran et à la mise en œuvre de l’accord.

Cependant, malgré l’accord global, du temps sera encore nécessaire pour que l’Iran et les pays occidentaux influencés par les Etats-Unis améliorent leurs relations.

5. APPROBATION PAR L’ONU DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE A L’HORIZON 2030

Le 25 septembre, les dirigeants des 193 Etats membres des Nations Unies ont adopté à l’unanimité le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Comprenant 17 objectifs ambitieux de développement durable et 169 cibles, le Programme a tracé la voie du développement et de la coopération dans le monde dans les 15 prochaines années.

Pendant de nombreuses années, la Chine a grandement contribué au développement durable du monde et joué un rôle de grande puissance responsable. Le président Xi Jinping a annoncé lors du Sommet sur le développement durable de l’ONU le 26 septembre dernier que la Chine créerait un fonds doté d’une contribution initiale de 2 milliards de dollars pour soutenir la coopération Sud-Sud et aider les pays en développement à mettre en œuvre leur programme de développement pour l’après-2015.

6. LA CRISE DES REFUGIES, UN COUP DUR POUR L’EUROPE

Les guerres et les conflits dans certains pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient ont entraîné une forte augmentation du nombre de réfugiés. Plus de 700.000 migrants d’Afrique du Nord sont arrivés en Europe par la Méditerranée cette année, et au moins 3.000 réfugiés ont perdu la vie avant d’atteindre les terres de leurs rêves en Europe.

La Commission européenne a estimé que le nombre de réfugiés continuerait à augmenter pour atteindre 3 millions d’ici la fin de l’année 2016. L’Europe est ainsi confrontée à sa plus grande crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale.

7. LE GRAND DEFI DE LA GUERRE MONDIALE CONTRE LE TERRORISME

Un avion de ligne russe s’est écrasé en Egypte le 31 octobre, tuant les 224 personnes qui se trouvaient à bord. La branche égyptienne de l’Etat islamique (EI) a revendiqué le crash, qui aurait été provoqué par l’explosion d’une bombe.

Le 13 novembre, des hommes armés et des kamikazes ont tué 130 personnes dans une série d’attentats terroristes à Paris, également revendiqués par l’EI.

D’autres attaques terroristes ont été commises au Kenya, en Tunisie, au Koweït, en Turquie, au Mali et aux Etats-Unis tout au long de l’année. Le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé plusieurs résolutions prévoyant d’accroître les efforts de lutte contre les menaces terroristes.

8. INCLUSION DE LA MONNAIE CHINOISE DANS LE PANIER DES DTS

Le Conseil exécutif du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le 30 novembre dernier l’inclusion du renminbi chinois (RMB) en tant que monnaie de réserve internationale dans le panier de ses droits de tirages spéciaux (DTS).

Le RMB deviendra à partir du 1er octobre 2016 la cinquième devise comprise dans le panier des DTS avec le dollar américain, l’euro, le yen japonais et la livre sterling britannique, selon un communiqué du FMI.

Cette décision pourrait consolider le système monétaire et financier international, ce qui soutiendra la croissance et la stabilité de la Chine et de l’économie mondiale.

9. ADOPTION D’UN PACTE HISTORIQUE SUR LE CLIMAT LORS DE LA CONFERENCE DE PARIS

Un accord historique sur le changement climatique a finalement été adopté sans objection le 12 décembre par les 196 Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) lors de la 21e session de la Conférence des Parties (COP21) à Paris.

Fondé sur les principes d’équité, de responsabilités communes mais différenciées et de capacités respectives, l’Accord de Paris a pour but de favoriser une meilleure mise en oeuvre des objectifs de la CCNUCC et vise à contenir l’augmentation de la température moyenne en deçà de 2 degrés et à s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5 degré d’ici 2100 par rapport à l’ère pré-industrielle.

Au cours des pourparlers, la Chine est restée en communication et a travaillé en étroite collaboration avec d’autres parties concernées en jouant un rôle positif et constructif dans la réussite de la conférence.

10. CREATION DE LA BAII EN VUE D’APPROFONDIR LA COOPERATION REGIONALE

Proposée par la Chine, la BAII a été officiellement créée le 25 décembre avec pour mission de financer la construction d’infrastructures à travers l’Asie. Il aura fallu deux ans à la banque pour devenir une institution à part entière comptant 57 nations développées et en développement comme membres fondateurs.

La mise en place de la banque a marqué une étape importante dans la réforme du système de gouvernance économique mondiale ainsi que dans le développement des infrastructures dans la région Asie-Pacifique.

Les organes législatifs de 17 membres détenant 50,1% des parts de la banque ont ratifié les Articles de l’accord, qui définissent la part financière de chaque membre fondateur ainsi que les règles concernant l’élaboration des politiques, la structure de la gouvernance et les systèmes d’affaires et d’opérations de la banque.

La BAII débutera ses opérations après la première réunion du conseil d’administration et du conseil exécutif en janvier 2016.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :