samedi 26 novembre 2022

25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est célébrée ce 25 novembre 2022.


Placée cette année sous le thème “Tous Unis ! L’activisme pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles” , la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes vise à sensibiliser, informer et à une prise de conscience sur des multiples cas de violences faites aux femmes.


Selon les Nations Unies, la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent.


La violence à l’égard des femmes s’entend comme englobant, sans y être limitée, les formes de violences physiques, sexuelles et psychologiques, telles que :
-la violence d’un partenaire intime (coups, violences psychologiques, viol conjugal, féminicide) ;
-la violence sexuelle et le harcèlement (viol, actes sexuels forcés, avances sexuelles non désirées, abus sexuels sur enfants, mariage forcé, harcèlement dans la rue, harcèlement criminel, cyber-harcèlement) ;
-le trafic d’êtres humains (esclavage, exploitation sexuelle) ;
-la mutilation génitale féminine ;
-le mariage précoce.


Pour rappel, l’assassinat le 25 novembre 1960 des trois sœurs Mirabal, militantes politiques dominicaines, commandité par le dictateur Rafael Trujillo, fut la principale raison qui a conduit la République dominicaine à proposer cette journée de lutte contre la violence faite aux femmes.


En 1993, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui a défini le terme « violence à l’égard des femmes » comme « tout acte de violence dirigé contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée ».


Le 17 décembre 1999, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes.

L’ONU a invité les gouvernements, les organisations internationales et les ONG à organiser des activités pour sensibiliser le public au problème de cette journée comme une célébration internationale.

Laisser un commentaire

économie

Salamat : le gouverneur sensibilise à la protection de l’environnement dans les limites du Parc de Zakouma

Le gouverneur de la province du Salamat, Abdoulaye Ibrahim Siam, a fait une descente dans les villages Goz- Djarat et Kiéké, dans les limites...

Tchad : l’association pour la bienfaisance et l’entraide lance ses activités

L'association pour la bienfaisance et l'entraide aux personnes vulnérables (ABEPV) a lancé ses activités, ce samedi 26 novembre au sein de la commune du...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité