Voici ce que ça signifie le nom ”Tchad”

0
70

HISTOIRE – Le Tchad comme la plupart des pays de l’Afrique centrale a été découvert par les explorateurs allemands et français.  Ce vaste territoire n’était au départ qu’une  étendue de cours d’eau autour duquel vivaient plusieurs ethnies. Mais que signifie le nom Tchad ?

L’abolition de la traite négrière en 1848 en France et en 1882 en Angleterre, marque un tournant décisif dans la politique étrangère des pays européens esclavagistes. Alors, il faut changer de méthode pour revenir en Afrique. C’est ainsi qu’en plein milieu du XVIIIe siècle, plusieurs missions exploratrices européennes sillonnent le continent noir.

Dans cette aventure, l’explorateur allemand Heinrich Barth traverse la rive du Lac-Tchad pour la première fois en 1852. Il est suivi par son compatriote Gustav Nachtigal qui a traversé le Sahara pour arriver au Tibesti et atteint le Bornou en 1871. Nachtigal traverse aussi le Baguirmi, le Ouaddaï et le Kordofan au Soudan en 1874. Il avait même écrit un ouvrage  intitulé ‘’ Voyage et Exploration 1869-1875 ’’, Tome II, au Ouaddaï, où il racontait ses échanges avec les chefs locaux en l’occurrence le sultan Ali Mahamat Cherif.

LIRE : 1900 à 1958, la longue marche vers la proclamation de la République du Tchad

Ces missions exploratrices seront entérinées par la fameuse conférence internationale de Berlin qui s’est tenue de novembre 1884 au février 1885 où les 14 grandes nations ayant pris part ont décidé du sort de l’Afrique. Le Tchad  est donc une création de la colonisation européenne, ses frontières résultant de négociation entre français et allemands lors de cette conférence de Berlin.

Après toutes ces aventures, les colonisateurs cherchent à donner un nom à ce territoire. Mais ne connaissant pas des noms locaux, ces colonisateurs français vont se référer aux ouvrages des explorateurs cités ci-haut mais surtout du français André Gide qui avait écrit dans ses aventures au Congo et au Tchad en 1927 ‘’ Voyage au Congo’’ et en 1928 ‘’ Le retour du Tchad’’.  André Gide fait usage dans ses écrits du terme Tchad. il a certainement eu des échanges avec la population locale.

Le nom TCHAD est d’origine arabe qui désigne le lac aux étendues éparpillées qu’on ne maitrise pas. « Ce nom correspond au niveau local puisque le peuple riverain était des Arabes, Bornou, Kanembu… » explique l’historien Famargue Kaitamba.

Leave a Reply