Voici ce que ça signifie le nom ”Tchad”

Voici ce que ça signifie le nom ”Tchad”

HISTOIRE – Le Tchad comme la plupart des pays de l’Afrique centrale a été découvert par les explorateurs allemands et français.  Ce vaste territoire n’était au départ qu’une  étendue de cours d’eau autour duquel vivaient plusieurs ethnies. Mais que signifie le nom Tchad ?

L’abolition de la traite négrière en 1848 en France et en 1882 en Angleterre, marque un tournant décisif dans la politique étrangère des pays européens esclavagistes. Alors, il faut changer de méthode pour revenir en Afrique. C’est ainsi qu’en plein milieu du XVIIIe siècle, plusieurs missions exploratrices européennes sillonnent le continent noir.

Dans cette aventure, l’explorateur allemand Heinrich Barth traverse la rive du Lac-Tchad pour la première fois en 1852. Il est suivi par son compatriote Gustav Nachtigal qui a traversé le Sahara pour arriver au Tibesti et atteint le Bornou en 1871. Nachtigal traverse aussi le Baguirmi, le Ouaddaï et le Kordofan au Soudan en 1874. Il avait même écrit un ouvrage  intitulé ‘’ Voyage et Exploration 1869-1875 ’’, Tome II, au Ouaddaï, où il racontait ses échanges avec les chefs locaux en l’occurrence le sultan Ali Mahamat Cherif.

LIRE : 1900 à 1958, la longue marche vers la proclamation de la République du Tchad

Ces missions exploratrices seront entérinées par la fameuse conférence internationale de Berlin qui s’est tenue de novembre 1884 au février 1885 où les 14 grandes nations ayant pris part ont décidé du sort de l’Afrique. Le Tchad  est donc une création de la colonisation européenne, ses frontières résultant de négociation entre français et allemands lors de cette conférence de Berlin.

Après toutes ces aventures, les colonisateurs cherchent à donner un nom à ce territoire. Mais ne connaissant pas des noms locaux, ces colonisateurs français vont se référer aux ouvrages des explorateurs cités ci-haut mais surtout du français André Gide qui avait écrit dans ses aventures au Congo et au Tchad en 1927 ‘’ Voyage au Congo’’ et en 1928 ‘’ Le retour du Tchad’’.  André Gide fait usage dans ses écrits du terme Tchad. il a certainement eu des échanges avec la population locale.

Le nom TCHAD est d’origine arabe qui désigne le lac aux étendues éparpillées qu’on ne maitrise pas. « Ce nom correspond au niveau local puisque le peuple riverain était des Arabes, Bornou, Kanembu… » explique l’historien Famargue Kaitamba.

6 Commentaires

  1. Abdelmahamoud
    28 novembre 2019 at 17 h 54 min Répondre

    vous avez fait une belle histoire

  2. M. Mathieu
    28 novembre 2019 at 23 h 54 min Répondre

    Le terme ”decouvrir par…” est réducteur.
    C’est comme si nos pays, nos sociétés, nos civilisations, nos cultures n’ont jamais existé avant que ces explorateurs ne découvrent nos différents territoires.
    Je suis désolé mais réducteur et avilissant pour l’Africain que je suis.

  3. Chris
    29 novembre 2019 at 0 h 40 min Répondre

    Pro-colaborateur blanc,c’est comme ça qu’ils t’ont enseigné chez eux🤭

  4. Garboa
    29 novembre 2019 at 8 h 00 min Répondre

    Mahamat Mamadou Djimtebaye Je viens par la présente t’interpeller directement pour demander le retrait immédiat de cet assemblage de contre-vérité que ton journal (tu en es le directeur de publication donc responsable de tout ce qui est écrit dedans) nous a servi. C’est suffocant et à la limite insultant pour l’histoire de ces hommes et femmes qui ont fait ce qu’on appelle aujourd’hui le Tchad. Le territoire qui forme aujourd’hui le Tchad ne saurait être réduit à une “découverte “germano-française”. Ce territoire a été visité au 14ème siècle déjà par des explorateurs arabe-berbères célèbres comme Ibn Batuta qui a parlé notamment de l’Empire du Kanem et de son Empereur Idriss1er dans son livre intitulés “Voyages III”. Si depuis le 14ème et le 15ème Siècle des explorateurs comme Ibn Batuta parlaient déjà de ce territoire à travers ses empires comme le Kanem-borno, le Ouaddaï et le Baguirmi, c’est inadmissible que cet écrit que j’ai du mal à appeler “article” vienne le réduire à une “découverte” germano-française à la fin du 19ème Siècle.
    Tes “rédacteurs” qui nous ont servi ce torchon tirent leur source d’où? Ils prennent déjà la place des historiens pour signer un document historique sans se référer à une source? C’est une injure à tous les Tchadiens que vous venez de nous servir en ce jour anniversaire de la création de notre “République”. Ce machin doit être simple et purement retiré pour ne pas créer de confusion dans la tête de nos enfants et aussi des autres personnes de plus en plus abonnées à des conclusions hâtives après des lectures hasardeuses comme ce que ton organe vient de nous servir. Donc pour vous “ce vaste territoire n’était au départ qu’une étendue de cours d’eau autour duquel vivaient plusieurs ethnies” avant l’arrivée des blancs?. Quel horreur. Nous sommes là en face d’un symptôme de Stockholm du colonisé en vers son colonisateur. Vous êtes dans la posture de celui qui applaudi son oppresseur en lui jetant des fleurs pour son action. C’est dramatique.
    L’imposture ne doit pas prospérer. Ce métier si noble ne doit pas être abandonné entre des mains inexpertes.

  5. Emmanuel Gotyo Tandoka
    29 novembre 2019 at 9 h 01 min Répondre

    Le nom Tchad tire son origine des langues tchadiques et signifie étendue d’eau. Il faut se référer aux types de langues du Tchad pour y comprendre quelque chose. Nous avons les langues sara-bongo-baguirmien, les langues arabes, les langues du plateau de l’Adamaoua etc.

  6. Mahamat Haroun
    7 août 2020 at 13 h 07 min Répondre

    Une bonne histoire mais au final la signification du Tchad n’a pas eu lieu.
    Et en dernière position des mots vides des sens figures aussi.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :