samedi 29 janvier 2022

Retour sur le processus ayant conduit à la naissance de la République du Tchad en 1958

A la fin de la seconde guerre mondiale en 1945 et la vague de protestations pour la liberté aux peuples colonisés ont conduit la France à mettre en place un processus pouvant aboutir à l’indépendance des territoires africains dits Afrique noire Francophone. C’est ainsi que naissent des jeunes Républiques en 1958 dont le Tchad.

La marche vers l’indépendance du Tchad est marquée par une série d’événements dont le plus important est la naissance de la République du Tchad, le 28 novembre 1958. Un mois avant cette date, s’est tenu le référendum constitutionnel, en septembre 1958, par lequel, les colonies d’Afrique noire francophone devraient se prononcer si elles devaient faire partie de la Communauté française ou non. Un vote par « Oui » ou « Non » a été organisé.

Au moment du vote, le territoire du Tchad comptait dix régions. Le Batha avec 90 095 inscrits, a eu 44 242 votants. Les suffrages exprimés sont 44 141 et le « Oui » l’emporte avec 43 407 voix. Le BET (Borkou Ennedi Tibesti), sur 27 775 inscrits, les votants étaient 22 205 et les suffrages exprimés 22 074. Les votants aussi dit « Oui » à majorité avec 21 962. La région du Chari Baguirmi qui avait 139 699 inscrits,  a eu comme votants 73 185, pour des suffrages exprimés à hauteur de 72 410. Le « Oui » vient aussi en tête avec 69 701 voix. Avec un nombre d’inscrits de 75 456 dont 49 995 votants, le Guera a totalisé 49 558 suffrages exprimés et voté le « Oui » à hauteur de 47 768 voix. Le Kanem a voté aussi massivement le « Oui » avec 64 002 voix pour un nombre de 65 079 votants sur 89 176 inscrits. Les suffrages exprimés du Kanem étaient de 64 821. Le Logone, sur 243 665 inscrits, il y a eu 181 840 votants. Sur les suffrages exprimés de 181 575, le « Oui » l’emporte avec 178 705 voix. Le « Oui » est aussi majoritaire au Mayo Kebbi avec 139 541 voix sur un chiffre de 141 944 suffrages exprimés. Les inscrits et votants du Mayo Kebbi étaient, respectivement, 211 129 et 154 847. La région du Moyen Chari, pour des inscrits autour de 133 540, les votants sont 105 705 et les suffrages exprimés 105 393. Le « Oui » vient en tête avec 104 856. Le Ouaddaï, sur 202 963 inscrits, le nombre des votants est de 123 439. Le « Oui » est aussi majoritaire avec 121 541 voix sur 123 158 suffrages exprimés. La dixième région du Tchad de l’époque, le Salamat a eu 29 212 inscrits, 13 595 votants et 13 313 suffrages exprimés. Les voix du « Oui » sont de 12 871.

Au total, les inscrits au référendum de septembre 1958 étaient de 1 243 450. Les votants sont 823 015, les suffrages exprimés 818 387 et les voix du « Oui » sont 804 355. Toutes les dix régions ont opté pour le « Oui ». Par contre, les régions du Batha (50,90%), du Chari Baguirmi (46,47%), du Ouaddaï (39,18%) et le Salamat (54,56%), ont opté pour une forte abstention. Le vote pour le « Non » s’observe aussi dans certaines régions avec, toutefois, un faible, pourcentage. Les régions qui ont eu plus de vote « Non » sans remporter sur le « Oui » sont, le Chari Baguirmi (3,74%), le Guera (3,61%) et le Salamat (3,32%). 

Il y a 63 ans, ce vote, selon beaucoup d’analystes, a suscité un grand engouement des électeurs tchadiens. C’est un acte civique à saluer, ont écrit, certains auteurs.

Laisser un commentaire

économie

L’Union des syndicats du Tchad s’indigne de la situation à Abeché et à Réni

Réuni en urgence ce vendredi 28 janvier 2022, le bureau exécutif de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), s'est penché sur deux situations à...

Quelle place pour Zen Bada dans la nouvelle configuration du MPS?

POLITIQUE - L’ancien secrétaire général du Mouvement patriotique du salut, Mahamat Zen Bada est de retour au Tchad, après plusieurs mois passés en Europe....

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
620 votes · 621 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité