Publié le 14-03-2023

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a décrété lundi soir trois jours de deuil national en mémoire des victimes du naufrage d’un ferry survenu le 9 mars dernier, dont le bilan officiel est de six morts, 31 disparus et 124 rescapés.

“Les mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 mars seront jours de deuil national. En outre, tout au long de ce deuil national, toutes les manifestations festives et sportives dans le pays seront suspendues”, a notamment déclaré le président gabonais, qui a réitéré aux familles des victimes ses “plus sincères condoléances”.

De son côté, le gouvernement a suspendu le directeur général de la Marine Marchande et son adjoint.

Les recherches se poursuivent pour retrouver les disparus.

Le ferry, dit “Ester miracle” de la compagnie Royal Coast, a coulé jeudi au large de Libreville, selon le gouvernment. Ce navire mixte de transport de passagers et de fret reliait Libreville au Port-Gentil, capitale économique du pays.

Selon des passagers qui ont alerté leurs parents cités par les médias locaux, le navire a brusquement perdu la pression quelque temps après son départ de Libreville. L’équipage a tenté de faire demi-tour vers Libreville dans l’espoir d’atteindre le port d’attache. Malheureusement, il n’a pas réussi cette manœuvre.