jeudi 9 décembre 2021

Mission FIFA-CAF au Tchad: et si la normalisation est actée?

FOOTBALLUne délégation conjointe FIFA-CAF était à N’Djamena. Elle a rencontré les acteurs du football tchadien pour mettre fin à une longue crise qui secoue le sport roi au pays des Sao. Après cette mission, quelle décision est prévisible ?  

Le verdict est attendu. N’Djamena s’impatiente de la décision que la mission FIFA-CAF (Fédération internationale de football association- Confédération africaine de football) va prendre.  Le mercredi 13 octobre, une délégation  Fifa-Caf a été dépêchée dans la capitale tchadienne. Elle a eu trois consultations intensives avant de quitter le pays des Sao. Depuis son départ, des amoureux du ballon rond spéculent. Les uns s’accordent sur un comité de normalisation. D’autres croient à la continuité du bureau de la fédération actuelle.

Arrivée à  N’Djamena en début de la semaine, l’équipe conduite par Kenny Jean-Marie est passée à la vitesse supérieure : audience à la primature, rencontre avec le ministre des Sports, Mohamed Christian Ndonga, tête-à-tête  avec l’équipe dirigeante de la Fédération tchadienne de football association(FTFA), visite de l’académie de football de Farcha…  Elle a concentré la quasi-totalité de son temps à écouter les dirigeants des clubs, les présidents des ligues provinciales et autres acteurs du football tchadien.

A tour de rôle, chaque acteur a été entendu. Mais le passage qui aurait laissé la commission bouche bée serait celui de Ibrahim Foullah. L’ancien premier vice-président de la FTFA (Fédération tchadienne de football association) qui a vu sa candidature rejetée à la dernière élection, aurait vidé son sac, nous relate une source proche de lui. « il est passé à l’aveu » , nous affirme la même source. Ibrahim Foullah était membre de la fédération avant de s’opposer farouchement  à son ancien patron, Moctar Mahmoud Hamid.

Devant la délégation, le président du club Foullah Fc, aurait déposé une pile de dossiers sur la table de la juriste Sarah Solemalé, nous dit une source. A en croire cette source, ce sont des documents qui mettraient à nu la mauvaise « gouvernance » au sein de la fédération dont il était membre exécutif. En effet, depuis un certain temps, Ibrahim Foullah et Moctar Mahmoud Hamid sont en froid. Le président de la FTFA  avait demis son adjoint de son poste. Il lui reprochait d’avoir détourné de l’argent. Ce dernier accusait à son tour son ex-patron de détournement. De là est né une guerre sans merci entre les deux amis d’hier. L’un aurait fait l’engagement de faire couler le navire.

Lire aussi : Football : la FIFA lève sa sanction contre le Tchad

Ibrahim Foullah n’est pas  le seul à s’opposer à la gestion de la fédération. Son confrère de Gazelle Fc, Adjib Koullamah a haussé plusieurs fois le ton contre l’administration de Moctar Mahmoud Hamid. Plusieurs fois, le patron des Noirs, a indexé « l’incompétence » de la FTFA. Ce juriste réputé pour son éloquence avait refusé à la dernière minute de figurer sur la liste du président Moctar Mahmoud Hamid. Devant l’équipe de Kenny Jean-Marie, le président de Gazelle s’est attaqué à la forme juridique de la dernière élection de la FTFA. Qu’il aurait démontré à la délégation, évoquant une vice de procédure électorale…

L’audition de ces hommes face à la mission de la FIFA-CAF aurait mis la FTFA en mauvaise posture. Mais pour faire pencher la balance de son côté, le bureau exécutif a misé sur ses réalisations : (formations, développement du football de base, installation/construction des pelouse) et ses fidèles :  les présidents des ligues. Et surtout sa franche collaboration avec la FIFA.  L’instance internationale a plusieurs fois considéré la fédération tchadienne comme l’une des meilleurs élèves. 

A la suite de cette mission, la délégation a vu et entendu beaucoup de choses. Et N’Djamena attend de pied ferme sa décision. Mais déjà deux tendances se dégagent. Une qui croit en la mise en place d’un comité de normalisation. Elle défend cette hypothèse en se basant  sur « des preuves matérielles » soumises à la délégation. Et que la mission n’aurait pas apprécié l’académie de football de Farcha lors de sa visite. La seconde pense plutôt à la continuité de la fédération. Elle estime que la mission confortera l’équipe de Moctar Mahamoud Hamid avec une feuille de route.  Il faut attendre d’ici une semaine pour que le verdict tombe. Cela sonnerait éventuellement la fin d’une longue guerre d’intérêt, d’égo et de politique entre le ministère des Sports et la FTFA.

Laisser un commentaire

économie

L’association le Réveil de la jeunesse forme des jeunes en méthodologie de rédaction administrative

L’association le Réveil de la jeunesse ( ARJ) a remis ce matin, des attestations aux participants à sa formation en méthodologie de rédaction administrative,...

Podcast : Sitack Yombatina annonce une marche pacifique et reprécise les engagements de “Wakit tama”

PODCAST-La Coordination des actions citoyennes, « Wakit tama », prévoit faire une énième marche pacifique, ce samedi 11 décembre. Dr Sitack Yombatina, l’un des porte-paroles de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
551 votes · 552 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité