mardi 5 juillet 2022

Football : As PSI ambitieux pour le championnat en cours

A la veille du match qui les oppose à l’équipe Tourbillon comptant pour le play-off du championnat de N’Djamena de football, les joueurs d’As PSI se sont entrainés ce 16 juin 2022. A la fin de cet entraînement, le coach de l’équipe, Tahir Zakaria a fait une communication aux hommes de médias.

Le coach a, durant ce point de presse, évoqué plusieurs sujets notamment l’état de forme de son équipe, le calendrier des matchs, l’attitude des supporters, la médiatisation des activités sportives, etc.

Concernant l’état de forme de ses poulains, Tahir Zakaria informe que l’équipe est bien prise en charge par les dirigeants et que les joueurs, le staff technique et médical sont bien traités comme il se le doit. « Aujourd’hui, nous occupons la première place de notre poule, c’est parce que nos dirigeants s’occupent bien de nous…. Je voudrai vous  dire que nous avons le moral au beau fixe», rassure le coach avant de rappeler l’ambition de son équipe. « Nous allons attaquer Tourbillon avec la même détermination car nous comptons aller loin, voire en ligue des champions de la CAF», ambitionne-t-il.

Relatif au calendrier du play-off en cours, le coach trouve que c’est épuisant pour les joueurs de jouer tous les trois jours même si, reconnait-il, la ligue n’a pas vraiment le choix puisqu’il faut faire vite pour avoir les représentants tchadiens aux compétitions continentales. « C’est difficile pour une équipe aussi jeune comme AS PSI de jouer à chaque trois jours. Même les grandes équipes éprouvent aussi les mêmes difficultés. Les joueurs parviennent difficilement à gérer la fatigue et le staff technique a du mal à récupérer les joueurs blessés pour aligner l’équipe type», déplore-t-il.

Au troisième point, Tahir Zakaria déplore le comportement peu orthodoxe de certains supporters qui au lieu de jouer leur rôle de douzième homme et pousser les joueurs aux exploits, se prêtent plutôt à des attitudes qui n’honorent pas le sport fédérateur qui est le football. « Au lieu de venir supporter leurs équipes, ils viennent pour injurier, insulter les arbitres, les coachs et les joueurs adverses. Un bon supporter contribue pour l’amélioration de la situation de son équipe», recadre le coach qui pense que les supporters doivent être encadrés et sensibilisés.

Enfin, le coach Tahir Zakaria trouve que les activités sportives sont peu médiatisées, ce qui fait que les informations sont moins relayées par les organes de presse. Il invite les autorités sportives à accorder une place de choix aux médias car, dit-il, si   le championnat est médiatisé, les sponsors vont aussi s’intéresser pour leur visibilité. Par la même occasion, il demande aux organes de presse d’aller à la recherche des informations sportives et les relayer afin de promouvoir le football local.

Laisser un commentaire

économie

Une cinquantaine d’acteurs de la société civile formés sur le processus d’une transition démocratique au Tchad

Le comité de pilotage de la plateforme interconfessionnelle sur l’initiative citoyenne d’appui au processus de transition démocratique au Tchad organise du 4 au 5...

La CBT bénéficie d’une ligne de crédit de 15 milliards à la BDEAC

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a accordé une ligne de crédit de 15 milliards à la Commercial Bank Tchad...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
842 votes · 843 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité