Publié le 27-02-2023

Le lancement officiel du Marché International du Cinéma et de l’Audiovisuel Africain (MICA) a eu lieu ce 26 février à Ouagadougou en présence du Ministre tchadien des Affaires Culturelles, du Patrimoine Historique, du Tourisme et de l’Artisanat Abakar Rozzi Teguil.

Dans le cadre des activités du Fespaco qui est lancé officiellement le 25 février, le Marché International du Cinéma et de l’Audiovisuel Africain (MICA) est ouvert ce 26 février. Le MICA permet à ces professionnels de l’audiovisuel de bénéficier d’un marché propre et autonome du film africain, en passant par les ateliers, colloques et rencontres. Il permet aux réalisateurs africains d’exposer leur talent aux potentiels acheteurs/diffuseurs et joue un rôle très important dans le développement de l’industrie cinématographique du continent. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre en charge de la culture, Abakar Rozzi Teguil aux côtés du Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises burkinabè, Serge Gnaniodem Poda.

Pour rappel, le MICA est créé depuis 1983. Il est un espace de promotion et de valorisation d’œuvres africaines.