Un homme d’église disparaît dans le fleuve Chari à N’Djamena

Le baptême des membres des Eglises Évangéliques au Tchad prévu pour le samedi 19 décembre est reporté à une date ultérieure à N’Djamena. Les E.E.T sont en deuil. L’un des responsables chargés d’inspecter le fleuve avant la cérémonie de baptême a disparu dans le fleuve Chari depuis vendredi dernier. Jusqu’à ce jour, son corps n’a pas encore été retrouvé. Le disparu est un « ancien » de l’E.E.T n°15.

Un commentaire

  1. Ndjerabe
    20 décembre 2015 at 11 h 06 min Répondre

    C’est un bapteme eternel pour cet ancien de l’eglise

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :