Trois journalistes tchadiens meurent en une semaine

La famille des journalistes tchadiens est endeuillée comme jamais. En moins d’une semaine, trois journalistes ont tiré leurs révérences de suite de maladies.

Le 18 décembre dernier, Serya MAGOURONG, journaliste de l’Office National de Radiodiffusion et Télévision du Tchad ONRTV décède à l’Hôpital de la Renaissance à N’Djamena.  Le jeune journaliste venait de finir sa formation en journalisme à l’Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication de Yaoundé il y a à peine un an. Il fut intégré à la fonction publique au titre du ministère de la Communication. Serya MAGOURONG était journaliste présentateur à la RNT Radiodiffusion Nationale Tchadienne.

Pendant que les journalistes de l’ONRTV pleuraient encore le décès du jeune journaliste MAGOURONG, un autre journaliste du même Office décède à Moundou. Nodjibé NANIMIAN Moïse, ancien journaliste de la RNT a rendu l’âme hier 20 décembre 2015 de suite d’une longue maladie.

Comme cela ne suffisait pas, NADJITEDEOU Mbaïom Basile, un autre journaliste vient de décéder ce jour 21 décembre. M NADJITEDEOU était cameraman et rédacteur en chef d’Electron TV. Ces morts soudaines des hommes de médias font réagir plus d’un. Beaucoup se demandent pourquoi et seulement les journalistes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :