Tchad : Retour sur ces messages de compassion à l'égard du président lors de l'accident de son avion

«Si Dieu dit oui, qui peut dire non !» une phrase reprise, tous les jours par des croyants que rien ne peut contre la volonté de Dieu.

– Allo Patron ! As-tu appris la nouvelle ? Le tout-puissant a échappé de justesse à la mort.
– Que s’est-il passé ? lui demande son patron
– L’avion qui transportait le tout-puissant et sa délégation à raté son atterrissage, lui répond son secrétaire cantonal. Il a failli plonger le pays dans la loi de la jungle et le désespoir. Dieu merci, le pire a été évité.
– Ah bon ! alors, prends vite un stylo et une feuille, si  tu veux qu’on continue à garder notre siège et écris quelque chose pour déposer à la radio forestier en indiquant notre compassion et soutien indéfectible au tout-puissant et qu’Allah le Tout-Puissant puisse lui
accorder longue vie pour parachever son oeuvre déjà entreprise pour le développement de notre forêt, ordonne-t-il son secrétaire.

Depuis quelques jours, des communiqués des différentes autorités administratives et traditionnelles ne cessent d’envahir la radio forestière pour témoigner de leurs soutiens au tout-puissant suite à l’accident de son avion qui le transportait pour une importante rencontre le 28 octobre dernier. «Tout homme est mortel, Idriss est un homme. Donc mortel» disait le philosophe Socrate dans son syllogisme. Alors pourquoi s’agiter autour de cet évènement ? Y’a-t-il une intention derrière ces communiqués ? Le fauteuil ou la responsabilité que l’on occupe dans la société. Certes pour mieux vivre dans la forêt, vaut mieux ne pas avoir des prises de bec avec le roi de la forêt de peur d’être dévoré, nous dira-t-on. Ce que nous sommes est le destin que Dieu, le Tout-Puissant et le Très Miséricordieux a réservé à chacun de nous. Pourquoi ne lui adressons pas notre reconnaissance? Au Tchad, le ridicule ne tue pas. La politique a tellement changé les cours des choses de telle sorte que l’intérêt égoïste a pris le dessus sur la Foi, source d’espérance et de vie de tout être humain. «Moi, je préfère mieux m’aligner derrière celui qui a le pouvoir pour bénéficier de son attention que d’être avec celui qui ne fera pas mon bonheur ni de celui de mes administrés», disent certaines langues. L’Homme, dans sa vie a 2 composantes à défendre : sa dignité et son honneur quelqu’en soit le prix à payer. Sans sa dignité et son honneur, il est comme un objet à jeter après son utilisation. La lutte pour la préservation de ces deux composantes requiert l’humilité et le respect de sa propre personne. Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas arrivés à ce sommet, mais notre éducation religieuse ne nous permet pas de nous courber quelle que soit notre situation ou position sociale devant une créature. «Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu ou homme que moi», disaient les Saintes Ecritures. «Mieux vaut plaire à Dieu qu’aux hommes» Que chacun de nous ravive sa Foi et se confie à l’Eternel, seul capable de sauver notre âme pendant des dures épreuves. «Tu es né poussière, tu repartiras dans la poussière» Mais ne rions pas du malheur de l’autre, n’est-ce pas?

Gari Djimé Ratou

NOTRE TEMPS #510 disponible en téléchargement sur boutique.tchadinfos.com

Un commentaire

  1. foupouagnigni ibrahim
    21 février 2013 at 16 h 40 min Répondre

    Allah est Grand!!!

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :