Tchad : le payeur qui a détourné la solde des militaires condamné par contumace

La session criminelle ordinaire 2014 à traiter ce mercredi 11 juin le dossier de Mr Mahamat Hissein Hassan militaire et payeur au 5éme régiment de la DGSSIE (Direction Générale des Services de Sécurité des Institutions de l’Etat. Ce dernier aurait détourné la rondelette somme de 25 millions de FCA, initialement destiné à payer ses collègues militaires. Le payeur aurait reçu du trésor au total la somme de 42 millions, 17 millions ont servi à payer les militaires présents, les 25 restants étaient destinés à ceux qui étaient en mission.

Victime des faussaires

Sieur Hissein Hassan a eut la lumineuse idée de faire fructifier cet argent à attendant leur retour et faire une transaction fructueuse. Il faut admettre que 25 millions constituent un bon capital, c’est ainsi qu’il fait appel à des faussaires qui lui promettent de multiplier la somme par deux. Malheureusement pour lui, ces amis faussaires ont pris la poudre d’escampette faisant de lui un énième dindon de la farce. Comme un malheur ne vient jamais seul, les militaires partis en mission sont de retour et réclament leur dû. La pression de ses collègues et de la hiérarchie ont fini par le faire avouer, il s’est dénoncé et avoué les faits. C’est alors qu’il a été conduit à la PJ, puis transféré au parquet et mis sous mandat de dépôt et déféré à la maison d’arrêt de N’Djamena. Ce dernier aurait détourné le coquette somme de 25 millions de FCA, initialement destiné à payer ses collègues militaires.

Il file à l’anglaise

Le séjour de Mr Hassan Hissein à Amsinéné n’aura pas été de longue durée, car il a réussi à s’évader de prison. C’est à son absence que son dossier a été traité lors de la session criminelle. Rappelons qu’aucun avocat ne s’est présenté pour le défendre. Étant donner qu’il a reconnu les faits lors de l’instruction de l’affaire tant au niveau de la Police qu’au niveau du juge d’instruction, le substitut du procureur auprès de la cour d’appel de N’Djamena requiert 6 ans de travaux forcés et demande l’émission d’un mandat d’arrêt contre le contrevenant.

Condamné à 5 ans de travaux forcés

Les faits reprochés à l’auteur du larcin est : détournement de deniers publics, et de contrefaçon de la monnaie. La cour au vu de l’article 21 de la loi num 11/2012 portant régime de répression de détournements, de concussions et autres, des articles 330, 331, et 333 du code de procédure pénale et de l’article 282 du code civil , déclare le sieur Hassan Hissein coupable de détournement de deniers publics et de contrefaçon de la monnaie et le condamne à 5 ans de travaux forcés.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :