Tchad : le greffier du CSAI tue un jeune homme venu réclamer son argent

Tchad : le greffier du CSAI tue un jeune homme venu réclamer son argent

Le greffier du conseil supérieur des affaires islamiques (CSAI), Abdelaziz Abrass a tué ce matin, aux environs de 9heures, dans les locaux  du CSAI sis au quartier Amriguebé, un jeune d’une vingtaine d’année.

Selon les riverains, le greffier bourreau a tiré 6 balles sur sa victime. « C’est une affaire qui concerne le versement d’argent. Le greffier détient l’argent du jeune homme et il ne veut pas donner. Le jeune homme se trouvant dans un besoin pressant multiplie les va-et-vient. Le greffier, agacé de  voir le jeune homme se pointer devant son bureau chaque jour, dégaine son arme et lui tire dessus.»

Le greffier a pris fuite. Le procureur de la République est descendu sur les lieux pour constater les faits et a ordonné d’amener le corps à la morgue.

5 Commentaires

  1. Ngamsou Ham
    24 septembre 2019 at 14 h 38 min Répondre

    Tels que les faits sont racontés pouvaient-ils permettre au criminels de commettre son forfait. Perplexité

  2. Youssouf Mahamat Moumine
    24 septembre 2019 at 17 h 28 min Répondre

    C’est un acte moyen ageux qui fait la honte de ceux qui entretienent l’acharchie au détriment de la loi. Que la justice soit faite et que le coupable paie pour son crime audieux commis sur un pauvre tchadien innocent .

  3. Issa Seid gamarga
    24 septembre 2019 at 18 h 15 min Répondre

    C’est acte contraire à sa fonction de greffier. Il faut qu’il soit sévèrement puni. Il lui faut une sanction exemplaire, proportionnelle. Comment se fait il qu’il trouve en détention d’une arme dans les locaux. Il commet un crime avec des circonstances aggravantes.
    Paix à l’âme du défunt. Mes condoléances à toute la famille

  4. Ahmat Haroun Larry
    24 septembre 2019 at 23 h 18 min Répondre

    Voilà le débat qui commence nous somme égaux dans une République laïque . selon la constitution la séparation de l’État et la religion et sur quelle base le CSAI juge les citoyens ? Le greffier pour quoi cette justice en dehors de celui de la république ?

  5. abdelatif adoum saleh
    27 septembre 2019 at 7 h 39 min Répondre

    Commentaire vraiment ce honteux le défunt réclame ses bien et il se retrouve mort que le bon Dieu luis ouvre les portes du paradis

Laisser un commentaire