Société : un commerçant tué et un clandoman blessé par la brigade mobile des Douanes

Société : un commerçant tué et un clandoman blessé par la brigade mobile des Douanes

 

Des éléments de la brigade mobile de la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects ont tué à bout portant un commerçant et blessé un cladoman, ce mercredi 27 juin 2018, à la gare routière d’Abéché, au quartier Karkandjié, dans le 5ème arrondissement municipal de N’Djaména.

Les douaniers ont poursuivi le commerçant soupçonné de transporter des marchandises frauduleuses. Dans cette course poursuite, c’est arrivé à la gare d’Abéché que les douaniers ont tiré sur le commerçant. D’après les témoignages que Tchadinfos.com a recueillis sur place, le commerçant transporte des ustensiles. Après leur forfait, les éléments de la douane ont pris la poudre d’escampette. Mais les conducteurs des mototaxis autour de la gare, les ont pourchassés jusqu’à Toukra. « Nous les avons poursuivis jusqu’à Toukra, on nous a dit qu’ils sont repérés et ils seront arrêtés. C’est comme ça que nous sommes revenus. Ce n’est pas pour la première fois qu’ils commettent des actes pareils », informe Idriss un cladoman, très choqué.

Pour rappel, les éléments de la brigade mobile ne sont pas à leur première bavure. Une détentrice d’une buvette à Walia, dans le 9ème arrondissement a été tuée au premier trimestre de l’année en cours. Les courses poursuites ont repris de plus belle dans la ville de N’Djaména. Des accidents provoqués par ces éléments de la brigade mobile, l’on enregistre presque tous les jours. A deux jours de la fête du mois de Ramadan, une course poursuite au quartier Djambal-Bahr dans le 2ème arrondissement a failli tourner au drame, n’eût été l’intervention des riverains.

Les autorités tchadiennes surtout celles en charge des finances sont interpellées pour mettre de l’ordre dans le secteur afin d’éviter éventuellement de tels actes.

Un commentaire

  1. Tchadien déçu
    28 juin 2018 at 11 h 55 min Répondre

    Sincèrement…
    Ce pays c’est la honte…
    Toute la chaine du gouvernement se ridiculise par des pratiques et actes complètement pitoyables.
    Étant en majorité abrutis au gouvernement ils ne comprennent rien au professionnalisme et font de leur médiocrité la vie et le slogan du gouvernement.
    Honte à vous… dirigeant du Tchad.
    Mais cependant, Retenez bien ceci ” rien n’est permanent”

Laisser un commentaire