N'Djamena : un braquage des bijoutières du marché central déjoué

Deux individus à moto armés d’un pistolet ont braqué deux vendeuses de bijoux juste derrière le commissariat du 3e arrondissement (CA3). La scène s’est déroulée à quelques pas du lieu ou s’est déroulé le braquage dramatique qui a couté la vie à trois cambistes.

Les apprentis braqueurs ont été appréhendés par la police à quelques mètres du lieu de leurs forfaits. C’est sont les commerçants du marché à Mil qui les ont empêchés de s’échapper jusqu’à l’arrivée de la police.

Le butin a été recouvert en partie, selon l’une des victimes, il manquerait quelques grammes d’or. Le vol à moto est devenu récurrent à N’Djamena, du vol à l’arraché jusqu’au braquage meurtrier, il ne se passe une semaine sans que soit décrié un tel incident. L’un des braqueurs du jour était habillé en treillis militaire, c’est le plus vieux des deux. Le plus jeune serait à son premier larcin et impute la responsabilité et l’initiative à son aîné “c’est ma première fois de mener une telle action. D’ailleurs, c’est son arme qu’on a utilisée.”

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :