Faits divers: l’enterrement d’une députée divise sa famille, l’affaire est en justice

Faits divers: l’enterrement d’une députée divise sa famille, l’affaire est en justice

Décédée le 4 mars dernier, la députée Djivihein Dabeye du parti FAR/PF pour la région de la Tandjilé n’est toujours pas enterrée. Sa fille aînée voudrait l’inhumer à N’Djamena la capitale alors que, le père de la défunte lui propose d’enterrer sa fille à Kelo dans la ferme familiale.

Dans sa parution du 22 mars 2018, le quotidien Le Progrès informe que l’affaire s’est retrouvée au parquet de grandes instances de N’Djamena. La justice autorise que le corps de la défunte soit retiré par une église dénommée Anticote, sous le contrôle de sa fille. Pendant que la fille de la défunte attend, l’ordonnance pouvant lui permettre de retirer le corps et procéder à l’enterrement, le père de la feue députée Djivihein Dabeye qui tient absolument à enterrer sa fille a Kelo, interjette appel par ses avocats.

En attendant que la cour d’appel de N’Djamena infirme ou confirme la décision du tribunal de grande instance, le corps de la députée continue son séjour prolongé à la morgue de l’Hôpital général de référence nationale.

Laisser un commentaire