Tchad: un demi milliard injustifié des comptes d'une église

20130830-174214.jpg

Des fidèles d’une église protestante de N’Djaména seraient à couteaux tirés à cause d’environ un demi milliard injustifié et considéré comme sujet tabou.

La gouvernance est devenue une préoccupation majeure dans nos différents temples érigés pour glorifier Dieu. Notre dernière parution l’évoquait déjà sans entrer dans les détails. Mais l’illustration parfaite vient de nous être fournie par une église bien cotée de la place dont nous préférons taire le nom pour ne pas porter préjudice aux fidèles à qui l’on répète à longueur de messe : « faites ce que l’on vous dit et non ce que nous faisons ». Ces pasteurs se basant sur le fait que l’homme est clair et que la clair est faillible ne sont-ils pas en train d’exploiter abusivement la naïveté de ceux qui rêvent de paradis après la vie sur terre.

L’église tchadienne ne tend-elle pas à devenir un business juteux comme c’est le cas en Afrique de l’Ouest et principalement au Nigéria voisin ? En effet, de sources concordantes cette église au cœur de la tournante aurait reçu plus de 480 millions de la part des hautes autorités de la République pour améliorer son cadre en construisant une édifice digne pour l’école du dimanche et des cases de passage pour les hommes de Dieu qui ne doivent aller se souiller dans les auberges pas à Dieu. où défilent des personnes dévergondées et de moralité douteux. En plus de cette les fidèles de N’Djaména auraient cotisé près de 12 millions et ceux de la diaspora 2 millions. Ce qui fait au total une rondelette somme d’environ un demi-milliard. Qu’à t-on fait de ce demi-milliard ? Sur toutes les lèvres se pose la question de savoir à quoi a servi toute cette somme colossale. Beaucoup de fidèles impatients pensent que les gestionnaires sont loin d’être transparents. Aucune communication officielle n’est faite autour de cet argent, aucune réalisation non plus. Alors partout des voix s’élèvent pour entretenir un climat de suspicion qui ne plait sans doute pas à Dieu. Quelques adeptes découragés sont en train de perdre la foi. L’un d’entre eux envisage même de s’islamiser en cette période de ramadan, mois béni chez les musulmans. Pour lui : « les musulmans construisent individuellement des mosquées pour tous tandis que les chrétiens cotisent pour certains individus qui se moque de Dieu ». Cette situation incommode devrait être résolue le plutôt possible. Les responsables de cette église n’ont qu’à se confesser à temps devant les fidèles ou à défaut faire recours à un service de communication interne pour que les informations financières ne soient plus considérées comme le fruit défendu du jardin d’Eden.

Mahamat François

Le Potentiel #91 disponible en pdf sur boutique.tchadinfos.com

Un commentaire

  1. olivier
    31 août 2013 at 12 h 19 min Répondre

    Lorsque vous parlez d’église protestante et que vous présentez une image avec un chapelet,il y’a comme une paradoxe. le chapelet se réfère plus à l’église catholique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :