Les accidents de circulation à N’Djamena : on n’en dira jamais assez

Ce vendredi 20 février 2015 au quartier Chagoua, non loin du lycée-collège Unesco, un voiturier a causé d’enormes dégâts à son passage sauf qu’il n’y a pas eu mort d’hommes.

En effet, aux environs de 13h une voiture de marque Corolla immatriculée 18V0592B a causé d’énormes dégâts dans une concession. La voiture, sur un virage, a percuté une dalle, elle a ensuite pénétré dans une concession dont le portail était bien fermé. A son entrée dans cette dite concession, une jeune fille qui se trouvait juste à l’entrée du portail a dû être propulsée par ce passage surprise du voiturier, elle s’en est sorti avec une blessure à la jambe droit et une autre au bras. Comme si cela ne suffisait pas, ou l’on se dirait que le véhicule ne dispose pas d’un système de freinage. Car, la voiture a dû être freiné dans sa course par le mur d’un salon après l’avoir perforé. Signalons à ce niveau qu’avant que le véhicule ne s’immobilise, elle a marché sur un chien, et un chiot qui n’ont pas tenu de leurs blessures. C’est à la stupéfaction totale, que le père de famille a vu ce qui s’est produit à son domicile. Il a fait venir la police du septième arrondissement, car le conducteur effrayé a pris la poudre d’escampette, sans laisser de trace. Selon le chef de famille, heureusement que c’est une heure de pointe où il n’y a pas assez de personnes dans la cour, sinon, il allait y avoir mort d’Homme.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :