lundi 30 janvier 2023

Evénements d’Abéché : le comité de gestion de crise demande le départ du gouverneur

Au cours d’un point de presse fait ce mercredi, le comité de gestion de crise d’Abéché réitère sa demande concernant le départ immédiat du gouverneur de la province de Ouaddaï.

Epris de paix et de justice, nous, membres du comité de gestion de crise des évènements du 24 au 25 janvier 2022 à Abéché œuvrons sans relâche afin de calmer les esprits surchauffés suite aux évènements douloureux qui ont endeuill les familles dans le Ouaddaï” a indiqué le comité de gestion.

Il importe que la période post-crise soit gérée dans la sagesse aux fins d’apaiser la situation dans le Ouaddaï. C’est pourquoi le comité rappelle aux hautes autorités à mettre en œuvre les résolutions ou revendications légitimes des victimes des massacres d’Abéché, parmi lesquelles le départ immédiat du gouverneur de la province du Ouaddaï, considéré comme pièce maîtresse dans ces massacres.

Pour les victimes, cette revendication doit être une des priorités. car, soutient le comité, voir ce dernier continuer à exercer ses fonctions reste indéniablement un foyer de tension et manque de considération à leur égard. “Outre, nous sollicitons des autorités une attention particulière aux dossiers des blessés dans le seul but de soulager leur souffrance et éviter d’augmenter le nombre de décès de cette crise“, insiste-t-il.

En cas de non prise en compte des doléances de la population : “nous allons user de toutes voies légales prévues dans la charte de transition notamment des actions citoyennes“, avertit le comité de crise. Toutefois, le comité exprime sa disponibilité pour toute discussion qui pourra apporter la quiétude dans le Ouaddaï.

Par la même occasion, le comité condamne le massacre de Sandana. “Nous condamnons avec fermeté les actes lâches et inhumains subis par nos frères et sœurs de Sandana. En cette circonstance douloureuse, nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes éplorées . Tous nos soutiens à Sandana que la Justice soit faite” conclut-il.

Pour rappel suite aux évènements qu’a connu la ville d’Abéché du 24 au 25 janvier 2022, un comité de gestion de crise a été mis en place par les associations des ressortissants du Ouaddai Géographique. Ce comité a pour mission de suivre auprès des autorités l’exécution des recommandations des victimes.

Laisser un commentaire

économie

Nelson Naradoumngué, le coiffeur ambitieux

Après ses études en Economie et Gestion, Nelson Naradoumngué a eu un parcours mouvementé, mais a réussi à trouver sa place dans le milieu...

L’OIM et ses partenaires valident l’avant-projet de loi portant protection des droits des travailleurs migrants

Il s’est tenu du 27 au 28 janvier, à N’Djaména, une retraite de validation technique de l’avant-projet de loi portant protection des droits des...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1100 votes · 1101 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité