Francophonie : le XVIIe sommet de l’OIF se tient en Arménie

Francophonie : le XVIIe sommet de l’OIF se tient en Arménie

Le XVIIe sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est ouvert ce jeudi  11 octobre à Erevan, la capitale arménienne. Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la francophonie y prennent part. Le Tchad, membre actif de cette institution  est représenté par le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno.

Placé sous le thème « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone », l’enjeu primordial de ce XVIIe sommet est l’élection du Secrétaire général de la Francophonie. Un poste disputé entre la Secrétaire générale sortante, Michaelle Jean et la Louise Mushikiwabo, actuelle ministre des Affaires étrangères du Rwanda.

Les autres enjeux de ce Sommet

Le XVIIe Sommet de la Francophonie va procéder à l’adoption de la déclaration d’Erevan et des résolutions, l’adoption de la stratégie de la francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles, l’adoption du budget 2019-2022 de l’OIF et l’examen des demandes d’adhésion de nouveaux pays membres.

C’est quoi la Francophonie ?

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est une institution dont les membres sont des Etats ou gouvernements ayant en commun la langue française et certaines valeurs comme la diversité culturelle, la paix, la gouvernance démocratique, la consolidation de l’état de droit et la protection de l’environnement. Selon son site web, en février 2018, elle regroupe 84 Etats et gouvernements (54 membres de plein droit, 4 membres associés et 26 observateurs).

Laisser un commentaire