"C'est au Tchad que le nombre de morts français en opération extérieure est le plus élevé depuis 50 ans" Evelyne Descorps

N’DJAMENA, 11 novembre (Xinhua) — 159 soldats français sont morts en opération au Tchad depuis les années 60, a déclaré mardi l’ambassadrice de France au Tchad, Mme Evelyne Descorps, en marge des festivités marquant le 96ème anniversaire de l’armistice de la Première guerre mondiale.

“C’est au Tchad que le nombre de morts français en opération extérieure est le plus élevé depuis cinquante ans”, a précisé la diplomate française, qui a érigé un monument en l’honneur des martyrs de son pays.

Ce monument “constituera désormais le témoin de pierre de ce lien vivant qui unit les générations à travers les âges”, a affirmé le général Jean-Pierre Palasset, commandant de la force ” Barkhane”.

Le nouveau dispositif militaire français fort de 3.000 hommes déployé dans la bande sahélo-saharienne depuis le 1er août 2014 et dont le centre névralgique est basé dans la capitale tchadienne.

Depuis l’indépendance du Tchad, en 1960, la France y a mené plusieurs interventions militaires. Si certaines de ces opérations n’ont duré que quelques jours, d’autres ont donné lieu à des déploiements beaucoup plus longs, à l’instar des opérations “Manta ” et “Epervier” qui a été remplacée par “Barkhane”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :