Cameroun/otages français : l'Elysée confirme leur libération

PARIS, 19 avril (Xinhua) — La présidence française a confirmé et salué vendredi la libération de la famille française enlevée au Cameroun le 19 février, tout en remerciant les autorités camerounaises et nigérianes pour leur contribution à ce dénouement heureux.

“C’est avec un immense soulagement et une grande joie que le Président de la République (François Hollande, ndlr) confirme la libération des sept membres de la famille Moulin-Fournier enlevée le 19 février dernier au Cameroun. Ils sont tous en bonne santé et ont rejoint Yaoundé (capitale du Cameroun, ndlr)”, annonce le communiqué élyséen.

“Le chef de l’Etat remercie les autorités camerounaises et nigérianes qui ont travaillé à cette issue heureuse, et notamment le Président Biya (Cameroun, ndlr) en étroite collaboration avec la France”, poursuit le document.

Par ailleurs, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, “s’est immédiatement rendu sur place. Et la famille Moulin-Fournier sera le plus vite possible rapatriée en France”, précise l’Elysée.

Enfin, “le Président rappelle que huit autres ressortissants français sont toujours détenus au Sahel. Il réaffirme son soutien aux familles et redit sa détermination à œuvrer sans relâche à leur libération”, toujours selon le communiqué.

L’annonce de la libération de la famille avait été annoncée un peu plus tôt vendredi par le président camerounais Paul Biya.

La famille comptait les parents, leurs quatre garçons âgés de 5 à 12 ans et un oncle.

La famille Moulin-Fournier avait été enlevée le 19 février dans le nord du Cameroun après une excursion alors qu’elle retournait à Yaoundé où elle était installée.

Cet enlèvement avait été revendiqué par le groupe islamiste nigérian Boko Haram.

Deux jours après le kidnapping, une rumeur avait annoncé leur possible libération, laquelle est finalement intervenue deux mois après jour pour jour.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :