mardi 5 juillet 2022

Environnement : Mahamat Lazina hausse le ton contre les agents des eaux et forêts

Le ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable, Mahamat Ahmat Lazina a fait un point de presse ce jeudi à son cabinet. C’est en lien avec les agissements de certains agents des eaux et forêts envers les agriculteurs en cette période de défrichage des champs et de semis.

Le ministre de l’Environnement est fâché contre certains agents des eaux et forêts. « Depuis un certain temps, nous ne faisons qu’enregistrer les plaintes et doléances de nos concitoyens relatives aux comportements de certains de nos agents véreux de la garde forestière et faunique qui ne cessent d’arnaquer les paysans », déplore Mahamat Ahmat Lazina. Pourtant, estime-t-il, il y a des agents de la garde forestière et faunique qui font un « excellent » travail sur le terrain en « sacrifiant » leur vie pour la protection de l’environnement, mais quelques brebis galeuses parmi ces derniers ne cessent de ternir leur image.

Le ministre relève en effet qu’en cette période où certains paysans défrichent leurs champs et d’autres ont entamé les semis ces agents brandissent la loi 14 du 10 juin 2008 portant régime des forêts, faunes et des ressources halieutiques pour fixer des amendes « exorbitantes » allant de 100.000 à 150.000F, empêchant « nos laborieux » paysans de mener les travaux agricoles. Tout en déplorant cette situation, il souligne que certains qui agissent ainsi « ne sont même pas des agents forestiers mais plutôt des personnes employées par des responsables forestiers ».

Mahamat Ahmat Lazina invite ses concitoyens à ne plus céder à cette « arnaque » de ces « racketteurs », car l’argent qu’ils prennent n’est pas versé au trésor public, mais va plutôt dans « leur poche ». Il exhorte les agriculteurs à dénoncer ces agents auprès des délégués provinciaux de son département ou auprès des services centraux pour ceux qui sont autour de N’Djamena. Il annonce en fin la mise en place d’une commission pour faire le suivi sur le terrain. 

Laisser un commentaire

économie

Une cinquantaine d’acteurs de la société civile formés sur le processus d’une transition démocratique au Tchad

Le comité de pilotage de la plateforme interconfessionnelle sur l’initiative citoyenne d’appui au processus de transition démocratique au Tchad organise du 4 au 5...

La CBT bénéficie d’une ligne de crédit de 15 milliards à la BDEAC

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a accordé une ligne de crédit de 15 milliards à la Commercial Bank Tchad...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
842 votes · 843 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité