Publié le 05-12-2022

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a présidé, samedi, à son palais royal, à Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme d’investissement vert du groupe OCP (2023-2027) et la signature du protocole d’accord entre le gouvernement et ledit groupe relatif à ce même programme.

D’après le royaume chérifien, ce programme s’articule autour de l’accroissement des capacités de production d’engrais, s’engageant à atteindre la neutralité carbone avant 2040, en faisant levier sur le gisement ”unique” d’énergies renouvelables. En investissant dans le solaire et l’éolien, le groupe OCP (office chérifien de phosphates) projette d’alimenter l’ensemble de son outil industriel en énergie verte d’ici 2027.

”Cette énergie décarbonée alimentera les nouvelles capacités de dessalement d’eau de mer afin de répondre aussi bien aux besoins du groupe qu’à l’alimentation en eau potable et d’irrigation des zones riveraines des sites OCP ‘’, rapporte le service de communication du royaume.

Cet investissement servira au groupe, premier importateur mondial d’ammoniaque, de ”s’affranchir” à terme de ces importations en investissant également dans la filière énergies renouvelables – hydrogène vert – ammoniaque vert, ‘’lui permettant d’entrer en force dans le marché des engrais verts et des solutions de fertilisation adaptés aux besoins spécifiques des différents sols et cultures’’.

Le nouveau programme, ‘’ qui permettra de consolider la position mondiale de l’OCP’’, prévoit un investissement global de l’ordre de 130 milliards de dirhams sur la période 2023-2027, la réalisation d’un taux d’intégration locale de 70%, l’accompagnement de 600 entreprises industrielles marocaines et la création de 25.000 emplois directs et indirects.