Tchad: Les élèves de l’Ecole Nationale de Formation Judiciaire  donnent un embargo au Gouvernement

Tchad: Les élèves de l’Ecole Nationale de Formation Judiciaire donnent un embargo au Gouvernement

Ce samedi 19 mars 2016  à la Maison des médias du Tchad, l’Amical des élèves de l’Ecole Nationale de Formation en Judiciaire (ENFJ)  a demandé au Gouvernement de tenir sa promesse faite par rapport à l’intégration à la fonction publique.

« Nous magistrats, administrateurs, contrôleurs, agents et surveillants pénitentiaires de la première et de la deuxième promotion de l’E.F.N.J, donnons aux autorités en charge de notre dossier et conformément au programme politique du gouvernement,  un délai d’une semaine pour l’aboutissement de notre intégration », martèlent les élèves de l’E.F.N.J.

Djimasra Parfait, chargé de la communication de l’Amical des élèves de l’E.F.N.J a souligné qu’il y a de cela près de 3 ans pour la 1re promotion et 6 mois pour la 2nde qu’ils sont formés mais renvoyés à la rue, en chômage.  Pour lui, nulle part ailleurs qu’au Tchad, le gouvernement forme des cadres dans des écoles supérieures pour les laisser à la merci de la nature, intégrant certains et pas d’autres.

Le chargé de communication des élèves de l’E.F.N.J a aussi tenu à rappeler les propos du Premier Ministre en date du 29 février dernier déclarant que tous les lauréats des écoles professionnelles seront intégrés dans l’immédiat. L’amical regroupe les magistrats, les administrateurs, contrôleurs, agents et surveillants pénitentiaires.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :