Samedi 12 juin 2021

Tchad: l’AJSPT reçoit une subvention de 24 millions pour lutter contre le chômage dans 4 provinces

SOCIETE – Les ressortissants de quatre provinces, partisans de l’Association des jeunes pour la sauvegarde de la paix au Tchad (ASJPT), ont reçu une subvention ce 29 mai au centre Almouna pour la réalisation des projets dans ces différentes provinces par les jeunes chômeurs.

L’association des jeunes pour la sauvegarde de la paix au Tchad a reçu 6 millions par province pour la création de l’emploi au Tchad dans 4 provinces à savoir le Moyen-Chari, le Mandoul et les deux Logones (occidental et oriental). Cette subvention accordée par les partenaires et le gouvernement vient comme une opportunité offerte à ces jeunes afin de réduire le taux de chômage dans ces quatre provinces.

S’asseoir et discuter sur la question de la paix est l’initiative des jeunes des quatre provinces réunies en une association créée après le décès du Président de la République du Tchad  afin d’apaiser les soulèvements des jeunes désespérés dans différentes provinces qui font face à différents maux notamment le chômage.Pour  atteindre son objectif, l’Association des jeunes pour la sauvegarde de la paix au Tchad a eu à travailler avec les jeunes des provinces du Moyen-Chari, du Mandoul et des deux Logones du 8 avril au 06 mai. Au sortir de cette tournée après quelques jours de dialogue entre les jeunes des quatre provinces, il ressort que les problèmes cruciaux sont le chômage et l’exclusion des jeunes des provinces dans les décisions et l’occupation des postes dans les ministères. C’est ainsi que leurs doléances ont été fidèlement transmises aux autorités du pays et la réponse a été favorable, selon le coordonnateur de l’AJSPT, Djikoldingam Maoundoe Decladore.

Ndilabaye Ngarmadji, président de l’AJSPT du Moyen-Chari dans son intervention remercie les organisateurs et les partenaires de les avoir accompagné à relancer les jeunes diplômés sans emploi dans diverses activités dans les provinces. Le président de l’AJSPT du Moyen-Chari met l’accent également sur la goutte d’eau qui a débordé le vase. “C’est pour la première fois que les jeunes du Moyen-Chari  se soulèvent contre le gouvernement. Ces derniers sont dépassés par le chômage qui ronge le plus parmi eux. Pour que la paix règne, il est nécessaire de se rendre compte de la situation de certaines catégories de personnes afin de parler le même langage qui est la paix au Tchad”, déclare-t-il.

Pour les partenaires, les 6 millions encaissés par province doit être une opportunité pour ces jeunes de se donner dans le travail dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage ou de la pêche et se faire une place dans ces activités génératrices. Car, selon eux, toute personne ayant la chance de poursuivre ses études ne sera pas forcément appelé à travailler à la fonction publique, c’est seuls la création, l’entrepreneuriat, le commerce et d’autres activités qui pourront aider certains jeunes à s’installer dans la vie active.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Éducation : le complexe Maarif tchado-turc fête la fin d’année scolaire 2020-2021

ÉDUCATION - Pour la fin d'année scolaire 2020-2021, la fondation Maarif de Turquie au Tchad  a organisé des festivités ce 12 juin 2021 au...

10e congrès du MPS : le présidium dirigé par Moussa Kadam

Après l'ouverture officielle du 10e congrès extraordinaire du Mouvement patriotique du salut (MPS), un présidium est mis en place pour diriger les travaux. Ce...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
217 votes · 218 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité