Affaire Esso et ses employés : le comité de négociation demande à la PDG de lever le lock-out

0
633
Des employés d'Esso

Le comité de négociation des représentants des employés de l’entreprise Esso a envoyé une note ce 6 novembre à la direction générale. Il demande à la directrice présidente générale de lever le lock-out afin de permettre aux employés d’intervenir pour limiter les impacts de l’incendie qui s’est déclaré hier sur le site de Miandoum.

Le comité de négociation dit avoir appris avec affliction et grande désolation “l’incident désastreux” qui se produit actuellement sur la station de collecte de Miandoum et en général dans les installations pétrolières par des dégradations diverses.

Soucieux de l’intégrité des infrastructures pétrolières, le comité demande à la directrice présidente générale de lever le lock-out.
Cela “afin de permettre aux employés nationaux, qui connaissent et maitrisent bien ces équipements, d’intervenir pour possiblement limiter les impacts de cet incident et aider à la remise en marche de façon saine, pour relancer la production”.

Le comité de négociation indique qu’il a levé le mot d’ordre de grève en date de 6 octobre. Il réitère sa disponibilité à aider afin que les employés reprennent le travail en toute sérénité.


Lire aussi : Quatre cuves parties en fumée dans l’incendie du champ pétrolier d’Esso Tchad

Laisser un commentaire