Violences sur les enseignants : le SET du Batha décide une grève de trois jours

0
408
Une assemblée générale des enseignants à N'Djamena (Photo d'illustration)

La recrudescence des violences exercées par les élèves sur les enseignants a obligé les enseignants de la province du Batha à décider d’une grève de trois jours, à compter du 24 novembre 2021.


Au regard des menaces exercées par les élèves sur les enseignants au Collège moderne d’Ati, au lycée de Koundjourou et au CEG Acyl Ahmat Akabach, dans la province du Batha, le Syndicat des enseignants du Tchad (SET), section du Batha, s’est réuni en Assemblée générale extraordinaire, ce mardi, 23 novembre et décide de ce qui suit:
-observer une grève de soutien de trois jours, allant du 24 au 26 novembre 2021;
-exiger l’exclusion définitive de l’élève Hassan Abdelwahid du lycée de Koundjourou (il avait blessé son professeur d’éducation physique et sportive) et le traduire à la justice ;
-demander aux autorités locales de veiller à la sécurité des enseignants.


Le compte rendu de cette Assemblée est contenu dans un communiqué de presse signé par le chargé de revendications du SET, section du Batha, Abdelkerim Tchoroma.

Laisser un commentaire