Les étudiants en médecine en grève, passés à tabac par la GMIP

Les étudiants de la faculté des sciences de la santé de N’Djamena ont manifesté ce matin leur mécontentement. Ils ont initié une marche pacifique, partie de l’hôpital mère et enfants où loge leur faculté, jusqu’au rond-point Baba Moustapha sur l’avenue Felix Eboué. La Police les attendait à leur point d’arrivée, s’en est suivi une répression en règle.

Nous n’avons rien touché, nous marchions juste pour revendiquer les arriérés de six mois de bourse. La GMIP nous est violemment tombée dessus et dispersée” témoigne un étudiant de 6e année. C’est habillé en blouse blanche que ces étudiants ont marché, leur objectif était d’arriver devant le rectorat de l’université N’Djamena.

Après la dispersion violente de leur manifestation, les étudiants en médecine décident de suspendre toutes leurs activités estudiantines et sanitaire. Coup dure pour les hôpitaux de N’Djamena qui regorgent beaucoup de ces étudiants. Rappelons que six étudiants sont blessés et cinq sont arrêtés.

Un commentaire

  1. alida Edouard
    24 avril 2015 at 9 h 23 min Répondre

    vraiment on arrive pa a comprendre ce pays la,ke ce ke les gents font avec tou cet argent la?
    6 moi d’arrieré c trop SVP?certaines individu entasse l’argent et ceux ki meritent souffre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :