Tchad : recrutement de 5.000 nouveaux enseignants opérationnels

N’DJAMENA, 15 septembre (Xinhua) — Environ 5.000 nouveaux enseignants ont été recrutés et commenceront à travailler dès le 1er octobre 2014, a annoncé lundi le ministre tchadien de l’ Education nationale, Ahmat Khazali Açyl.

Ce recrutement massif d’enseignants pour les cycles primaires, moyen et secondaire, se justifie par le faible ratio enseignant/ élève et par la qualité de l’enseignement très décrié ces dernières années, a précisé le ministre qui s’exprimait lors du lancement de la rentrée administrative, une quinzaine de jours avant la rentrée académique.

Selon un rapport de la Commission nationale d’affectation et de mutation (Conam), organe du ministère tchadien de la Fonction publique chargé de muter et d’affecter les enseignants, le tiers de l’effectif total des enseignants au Tchad exerce à N’Djaména, la capitale tchadienne, ce qui a amené la Conam à décider de ne pas envoyer de nouveaux enseignants dans la capitale.

Au cours de la nouvelle année scolaire, les écoles des camps des personnes rapatriées de la Centrafrique depuis une année vont désormais intégrer la carte scolaire, a par ailleurs indiqué le ministre tchadien de l’Education nationale.

Les enfants de moins de 18 ans représentent à peu près 60% du total des populations arrivées au Tchad (soit plus de 110.000 personnes), ce qui représente une proportion assez importante d’ enfants en âge scolaire, selon les agences onusiennes.

“Un souffle nouveau sera donné au sous-secteur de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle avec la création d’ un Fonds d’appui à l’alphabétisation de type associative”, a conclu M. Khazali Açyl.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :