dimanche 25 septembre 2022

Tchad: les étudiants de la faculté de Farcha suspendent les cours en soutien à leurs camarades arrêtés

Les cours à la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées de Farcha sont interrompus par les étudiants ce 21 mai 2021. Ces derniers avancent comme argument le soutien à leurs camarades arrêtés le jeudi 20 mai au campus de Toukra.


Les étudiants de la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées de Farcha, dans le 1er arrondissement de la ville de N’Djamena, se sont mobilisés et ont interrompu les cours ce vendredi 21 mai 2021. Pour ces derniers, il n’est pas question de continuer à faire cours, comme si de rien n’était. Alors que les cours à la Faculté de Toukra sont suspendus.


Nous faisons cours ce matin, certains étudiants se sont réunis et ont conclu qu’on ne peut pas faire cours alors qu’il y a de trouble ce matin à la faculté d’Ardep-Djoumal et même hier c’était le cas à la Faculté de Toukra, qui a occasionné l’arrestation de certains étudiants”,relate un étudiant. Pour la plupart des étudiants interrogés, cette interruption est pour soutenir les camarades de la faculté de Toukra et exiger la libération de ceux qui étaient arrêtés.


En face de la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées de Farcha, plus de cinq véhicules des forces de l’ordre étaient présents pour empêcher les troubles. Du côté des étudiants mécontents, chacun prend sa route pour la maison. Toutefois, il n’y avait pas des tirs de gaz lacrymogènes, ni heurts entre les étudiants et les forces de l’ordre.


Les étudiants signalent que quelques-uns de leurs camarades ont été arrêtés, suite aux troubles dont a été victime la ministre de l’Enseignement supérieur, Lydie Beassemda et lors desquels deux voitures de la délégation ont été caillassées et une autre brûlée ce jeudi 20 mai 2021, au Campus universitaire de Toukra.

Laisser un commentaire

économie

Une sentinelle ligotée et étranglée à Sabangali

Un corps sans vie d’un homme est retrouvé ce matin au quartier Sabangali dans le 3ème arrondissement de N'Djamena. L’homme s’appelle Abdoulaye Mahamat, âgé...

Abéché : la délégation sanitaire dément l’existence d’une maladie mystérieuse

Par un communiqué officiel, la délégation sanitaire provinciale du Ouaddai a fait le point sur ce que la mairie d'Abéché qualifie d'une maladie mystérieuse...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité