Tchad : l’analphabétisme, un mal qui touche plus les femmes ?

Tchad : l’analphabétisme, un mal qui touche plus les femmes ?

EDUCATION – Le monde a commémoré, le 08 septembre, la Journée internationale de l’alphabétisation. Alors qu’au Tchad, l’analphabétisme est inquiétant et touche particulièrement les femmes rurales.

78%, c’est le taux d’analphabétisme au Tchad. Dans ce chiffre, les femmes et particulièrement les femmes rurales sont les plus concernées. Dans son discours, à l’occasion de cette journée, le ministre de l’Education nationale et de la Promotion civique, Aboubakar Assidick Tchoroma, n’a pas perdu de vue la situation de ces dernières.

Nul ne peut nier les bienfaits de l’alphabétisation. C’est pourquoi, le ministre de l’Education déclare, en se penchant sur la situation de la femme tchadienne que : « l’alphabétisation permet, la réduction de la pauvreté des femmes et améliore la santé de la mère et de l’enfant ». En plus, « elle favorise les femmes à être actives dans les domaines de leurs milieux », dit-il.

Selon le bilan de la campagne de l’alphabétisation de 2019-2020, le Tchad compte « 4132 centres d’alphabétisation avec 155 210 apprenants parmi lesquels, l’on compte 104 816 femmes soit un taux de 67% ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :