Tchad : la Chine offre un Centre de formation des femmes

N’DJAMENA, 11 septembre (Xinhua) — L’ambassadeur de Chine au Tchad, Hu Zhiqiang, a remis jeudi au ministre de la Santé publique, de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Dr Ngariera Remadjita, un complexe architectural flambant neuf consacré à la formation des femmes tchadiennes.

La construction de ce Centre, situé à quelques mètres de l’ ancien siège de l’Assemblée nationale (offert par la Chine en 1994) , a démarré en décembre 2013 et a fini en juin 2014.

M. Hu Zhiqiang s’est félicité de la bonne relation qui existe entre son pays et le Tchad. “La Chine et le Tchad sont tous les deux en voie de développement. Le développement social et de bien- être de la population, reste toujours la préoccupation majeure de nos deux gouvernements”, a-t-il déclaré.

Le diplomate chinois a promis que son gouvernement a apporté et apportera son soutien amical et constant à la partie tchadienne dans les différents domaines tels que l’agriculture, l’électricité, la santé publique, l’énergie renouvelable, les ressources humaines.

“Le gouvernement chinois est en train d’étudier positivement la demande de la partie tchadienne sur la réhabilitation et la construction des hôpitaux régionaux”, a par ailleurs indiqué l’ ambassadeur chinois au Tchad.

La coopération entre le Tchad et la Chine, reprise il y a sept ans, est un modèle de transparence, reconnaissent souvent les responsables du gouvernement tchadien. La Chine a construit au Tchad de nombreuses infrastructures, notamment des routes, des ponts, une cimenterie, une raffinerie et le siège de l’Assemblée nationale au sud de la capitale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :