samedi 29 janvier 2022

Sur le plan éducatif, voici quelques projets de l’initiative « Tous à Sarh »

L’initiative « Tous à Sarh » prévoit réaliser plusieurs projets dans ladite ville. Notamment sur le plan éducatif.

« Génies créateurs » est l’intitulé du premier projet présenté par le sous-groupe éducation de « Tous à Sarh ».  « Il a pour objectif de nous amener nous tous à savoir que quand nos enfants vont à l’école, qu’ils prennent conscience que c’est pour améliorer leur environnement. En étant par exemple grand commerçant, industriel. Il faut donc entreprendre. Dès le bas âge, il faut que nos enfants aient cet esprit-là  », explique le sous-comité éducation. Il va consister à l’organisation d’un concours qui va réunir les enfants de la classe de 4e jusqu’en terminale. Les compétiteurs vont identifier dans leur environnement un problème auquel ils devront proposer de solution en vue de le résoudre.

Lire aussi: Société : les Sarhois comptent donner un nouveau souffle à leur ville

Le deuxième projet, « cours de soutien scolaire », entend relever le niveau des élèves.   « Autrefois, Sarh était le creuset des intellectuels. Mais, depuis quelque temps, Sarh se meurt, l’éducation s’y meurt aussi. Nous voudrions globalement contribuer à lutter contre la baisse de niveau. Nous allons prendre attache avec les directeurs et inspecteurs pédagogiques afin qu’on nous donne des élèves du cours élémentaire ( CM1 et CM2) dont la moyenne ne dépasse pas 3 sur 10. Et ceux du secondaire ( 6e  jusqu’en terminale)  dont la moyenne ne dépasse pas 7 sur 20 », détaille le sous-comité.

Lire aussi : « Tous à Sarh » : une foire promeut les produits du terroir

Il y aura, poursuit-on, un tri de manière à avoir 40 élèves par niveau qui vont être encadrés par 11 enseignants. Ils vont faire cours trois fois dans la semaine, de 14h 30 à 17h 30. Pour un début, ce projet va concerner les élèves de l’école centre culturel.

Pour les cours élémentaires, les matières retenues sont la grammaire, la lecture et les calculs. Le collège, le français, l’anglais et les mathématiques ; le secondaire littéraire, l’histoire et géographie, l’anglais et les mathématiques ; celui scientifique, la physique-chimie, les sciences de la vie et de la terre (SVT) et les mathématiques. 

Le troisième projet intitulé « Éducation et technologie » aspire former 1000 jeunes en 3 ans.  Les modules retenus sont : initiation aux outils informatiques ; initiation au système d’exploitation Windows ; initiation aux traitements de textes ; initiation aux tableurs ; et Internet. « Le projet va expliquer à ces jeunes le savoir-être, savoir-faire et le savoir devenir », indique le sous-comité éducation.

Laisser un commentaire

économie

L’Union des syndicats du Tchad s’indigne de la situation à Abeché et à Réni

Réuni en urgence ce vendredi 28 janvier 2022, le bureau exécutif de l'Union des Syndicats du Tchad (UST), s'est penché sur deux situations à...

Quelle place pour Zen Bada dans la nouvelle configuration du MPS?

POLITIQUE - L’ancien secrétaire général du Mouvement patriotique du salut, Mahamat Zen Bada est de retour au Tchad, après plusieurs mois passés en Europe....

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
620 votes · 621 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité