L’UNET annonce une marche pour réclamer de meilleures conditions d’études

0
404
Mahamat Saleh Ahmat Ali, président de l'UNET

Le bureau de l’Union nationale des étudiants tchadiens compte marcher pour revendiquer des conditions d’études acceptables.

Le bureau de l’Union nationale des étudiants tchadiens (UNET) semble en avoir marre. Il compte organiser une marche pacifique d’ici quelques jours. Cela pour réclamer des conditions d’études acceptables. L’annonce a été faite ce 25 novembre lors d’une déclaration.

L’UNET revendique des conditions d’études acceptables pour les étudiants tchadiens. “Les restaurants universitaires et les bus de transport n’absorbent que moins de 5% de l’effectif des étudiants. Il n’existe pas de bibliothèque et de centres de santé”, a indiqué le président, Mahamat Saleh Ahmat Ali

Le bureau indexe le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation d’être silencieux face aux réclamations des étudiants. Il cite à titre illustratif l’évènement qui s’est produit à Abéché le 17 novembre 2021, où les étudiants ont subi de bavures policières pendant qu’ils marchaient pour réclamer la reprise des activités académiques. “Depuis la prise de fonction du bureau national de l’UNET nous constatons une mauvaise volonté du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation dans l’accomplissement de la mission qui lui est confiée par le gouvernement”, fustige le président de l’UNET.

Dans le même sens, l’UNET demande la réhabilitation des trois étudiants exclus par le président de l’université de N’Djamena en date du 4 octobre, pour “perturbation des activités académiques”.

Laisser un commentaire