Journée de la jeunesse : Antonio Guterres se dit déçu de l’éducation des jeunes

Prélude à la 20e édition de la journée internationale de la jeunesse qui sera célébrée ce 12 août sous le thème ; « Transformer l’éducation », le secrétaire général des Nations-Unies, dans son message circonstanciel, regrette que l’école ne joue pas pleinement son rôle auprès des jeunes.

L’édition 2019 de la journée internationale de la jeunesse qui se célèbre ce 12 août de chaque année pointe le regard sur l’éducation de la jeunesse. Le thème retenu pour la commémoration de cette 20e édition est : « Transformer l’éducation ». Le choix de ce thème met l’accent sur les efforts visant à rendre l’éducation plus pertinente, équitable et inclusive pour tous les jeunes, y compris les efforts de ces derniers eux-mêmes.

C’est une journée parmi tant d’autres qui permet de mettre en évidence les obstacles qui empêchent aux jeunes de réaliser leur potentiel. C’est pourquoi, Antonio Guterres a bondi sur l’occasion et regrette que « trop souvent, l’école ne dote pas les jeunes des connaissances dont ils ont besoins pour faire face à la révolution technologique ». « Les élèves ne doivent pas seulement apprendre, ils doivent aussi apprendre à se former », ajoute le secrétaire général des Nations-Unies.

A lire aussi: “Trop d’enfants sortent du système scolaire sans savoir correctement lire, écrire et compter”

Selon le département des affaires économiques et sociales des Nations-Unies, 617 millions de jeunes et d’adolescents, soit six sur dix n’atteignent pas les niveaux minimum de compétence en lecture et en mathématiques dans le monde.  Pour ce département, “l’éducation doit servir à atteindre un objectif plus large, à savoir stimuler la curiosité et susciter un engagement critique face aux défis du développement durable.”

Laisser un commentaire