Enseignement supérieur : une journée scientifique pour promouvoir la langue française

0
678
Khalil Alio, le président de la Chaire Senghor de la francophonie au Tchad

Une journée scientifique sur l’apport du français dans le système éducatif tchadien sera organisée à N’Djamena les 10 et 11 décembre 2021.

C’est par un point de presse organisé hier, vendredi 12 novembre au SIL, que le président de la Chaire Senghor de la francophonie au Tchad, Pr Khalil Alio a annoncé la tenue de cette journée. Pour lui, la Chaire Senghor de la francophonie basée à la faculté des Langues, Lettres, Art et Communication de l’université de N’Djamena a l’intention d’organiser cette journée scientifique pour évaluer l’apport de la langue française dans l’éducation tchadienne.

Selon Pr Khalil Alio, les populations font très largement confiance au français pour répondre à leurs besoins d’éducation, de formation ; de communication, d’information et même de sociabilité et de culture. D’après Khalil Alio, la langue française, 2ème langue la plus apprise dans le monde est une chance, et elle constitue un atout pour ceux qui la maîtrisent. Il estime que les moyens financiers et humains qui restent encore prégnants pour le pays, ceux qui sont liés à la complémentarité entre la langue française et la langue arabe constituent l’une des clés de l’avenir de cette langue au Tchad.

Dans le but de montrer comment la recherche se fait de manière pratique en ce qui concerne l’enseignement du français dans les établissements scolaires et universitaires, cette journée sera animée par des spécialistes du domaine et sera l’occasion privilégiée de rencontre et de débats avec les professionnels et la communauté scientifique autour des problématiques et actualité de ce champ de recherche, a précisé le professeur Khalil Alio. Ces journées scientifiques visent, selon Khalil, à valoriser le travail de recherche des enseignants et chercheurs du français.

Laisser un commentaire