mercredi 6 juillet 2022

Education : un premier trimestre de cours satisfaisant

Le premier trimestre des cours de l’année 2021 tend à sa fin. A partir du 22 ou 23 décembre, les élèves seront en congé de fin d’année. Quel bilan peut-on tirer de ces trois mois de cours, dans les écoles privées comme publiques?

Selon la programmation nationale, la reprise des cours a été fixé pour le 1er octobre sur l’ensemble du territoire tchadien. Mais dans certaines écoles privées, les cours ont commencé avant la date du lancement officiel. Le premier trimestre des cours prend fin avec le congé de Noël et du nouvel an. De manière globale, les chefs d’établissements publics comme privés sont satisfaits de l’évolution des cours.

45% de la progression du cours au lycée Sacré Cœur

Pour le censeur du lycée Sacré-Cœur, Mbatalbaye Ngarabaye, il n’y a pas eu d’incident majeur. « Nous avons commencé tôt c’est-à-dire vers le 15 septembre et on a fait presque 15 semaines de cours. A part l’arrêt des cours de trois jours de soutien en mémoire du surveillant tué, nous avons fait les cours matin et soir. Même le bulletin a été remis aux élèves depuis le samedi 18 décembre. Il reste seulement le mercredi 23 décembre où on va faire l’activité culturelle puis va s’en suivre le congé de Noël », déclare le censeur.

Les cours ont été perturbés par le mouvement de grève des étudiants

Le proviseur du lycée Felix Eboué littéraire Chamsadine Mahamat Dahab déclare que les cours la reprise effective des cours a eu lieu vers le 10 octobre. « L’évolution était bonne, malheureusement ce dernier temps les cours ont été perturbés par le mouvement de grève des étudiants. Nous avons perdu une semaine en plus de trois jours d’arrêt du cours de soutien suite à l’assassinat du surveillant. Cela a joué beaucoup plus sur le chronogramme », relève le proviseur.

« Nous devrons remplir le bulletin malheureusement c’est aujourd’hui qu’on a commencé par le faire. Si seulement ce n’était pas la perturbation des étudiants, nous aurons fini avec le bulletin et remettre le 23 décembre avant que les élèves partent en congé », poursuit Chamsadine Mahamat Dahab.  

Le proviseur relève qu’il faut reconnaître les efforts des enseignants surtout ceux de la classe de terminale, pour la progression dans le programme du cours. « Parfois les enseignants convoquent les élèves à venir dans l’après-midi ».

Par rapport à l’année passée, le proviseur du lycée Felix Eboué littéraire dit qu’avec la signature du pacte social entre le gouvernement et la plateforme syndicale, il n’y a pas eu de grève des enseignants. Il espère que cette année, les activités académiques vont finir en beauté.

Laisser un commentaire

économie

Podcast : le maire Ali Haroun explique son projet “N’Djaména ville de paix”

PODCAST - Le maire de la ville de N'Djaména, Ali Haroun a lancé ce mardi, 05 juillet le projet "N'Djaména ville de paix", en...

Les délégués des axes des bus de l’université de N’Djamena outillés à mieux canaliser leurs condisciples

Le bureau national de l'Union des étudiants tchadiens (Unet) a organisé un atelier de renforcement des capacités des délégués des axes de bus...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
843 votes · 844 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité